Guide de l'investisseur dans l'or et l'argent

Le guide de l'investisseur est destiné à toute personne qui s'intéresse à l'or, l'argent et à la monnaie. Vous y trouverez les éléments clés pour assimiler le fonctionnement du marché. Qui sont les intervenants, pourquoi et comment ils réalisent des opérations d'achat et de vente d'or. Nous avons utilisé plusieurs supports (articles, graphiques, interviews, vidéos explicatives simplifiées) qui vous aideront à comprendre ce marché et les différentes solutions qui s'offrent à vous pour investir dans l'or et l'argent.

Pourquoi achète-t-on des métaux précieux ?

En période de crise économique et monétaire, comme nous traversons actuellement, l'investisseur averti achète de l'or pour protéger son patrimoine. Il sait que l'or joue son rôle de réserve de valeur depuis des millénaires. Il a compris que le niveau d'endettement a atteint de telles proportions que le remboursement de la dette est impossible et que dans un système financier aussi complexe et interconnecté, le défaut de paiement d'un acteur économique majeur (institution financière, État...) entraînerait un effondrement systémique. Il se tourne rationnellement vers des actifs tangibles et liquides, qui ne sont ni adossés à de la dette ni à la responsabilité d'un tiers : les métaux précieux.

 

Le marché de l'or

Le cours de l'or évolue en continu, 5j/7, dans le monde entier, de l'ouverture du marché asiatique le lundi matin (dimanche 21:00 CET) à la fermeture du marché américain le vendredi soir (21:30 CET). Un prix de référence, appelé le "fixing", est déterminé deux fois par jour.

D'après les estimations de Erwin Lubbers, publiées sur son site goldresearcher.com, le volume d'or papier et physique échangé chaque jour était de 139 millions d'onces d'or en 2013. Soit 196 milliards de dollars.

Si l'on compare le volume d'échange de la paire GOLD:USD aux autres paires USD:EUR, USD:JPY, cela fait de l'or la 6ème monnaie la plus échangée chaque jour.

Récemment, plusieurs indicateurs, notamment le taux GOFO négatif et les importantes livraisons d'or sur le Shanghai Gold Exchange, signalent des tensions importantes sur le marché de l'or physique.

Comment investir dans l'or ?

Il y a différentes façons d'investir dans les métaux précieux, la plus simple et la plus sûre étant d'acheter des lingots et des pièces. Il est aussi possible d'investir dans des instruments financiers « or papier ».

 

L'or papier

Ces produits financiers, tels que les fonds de placement ETF, les contrats à terme (futures), les certificats et les actions minières aurifères sont généralement recommandés par les banques et destinés à la spéculation. Ils doivent entrer dans une perspective de risque / profit. Les frais sur ces produits sont faibles car ils demandent peu de travail administratif et très peu de manutention. Ils n'offrent cependant pas les mêmes garanties que l'or physique et vous exposent à une intermédiation et donc au risque de défaut de contrepartie, comme la faillite de votre banque ou de votre courtier.

 

L'or physique: Lingots et pièces

Lorsque vous achetez de l'or, vous recherchez un produit facilement identifiable et échangeable. Les raffineurs fabriquent pour cela des lingots d'or et des pièces d'or « boursables » dont le poids, la finesse et la marque sont inscrits dessus. Les prix sont déterminés par le poids d'or qu'ils contiennent, auxquels s'ajoute une prime pour le raffinage et la fabrication. Plus le lingot est petit ou la pièce détaillée, plus la prime est élevée. Par exemple, la prime sur les lingots "good delivery bar" de 400 onces échangés sur le marché international est inférieure à celle appliquée sur les lingots de 1 kg. Cependant, pour l'investisseur individuel, le lingot d'un kg est bien plus pratique, et il offre une meilleure liquidité.

Quels lingots et pièces faut-il acheter ?

C'est une question que tous les investisseurs se posent. La réponse n'est pas universelle et dépend du montant de votre capital, de la liquidité recherchée mais aussi de la fiscalité appliquée à l'or et l'argent dans votre pays de résidence. En tant qu'investisseur si vous cherchez avant tout à accumuler un maximum de métal, vous vous tournerez vers les produits offrant les commissions les plus attractives. Vous devez aussi prendre en compte le fait que vous aurez peut-être besoin de liquidités dans le futur et qu'une revente partielle de votre stock sera nécessaire.

Prenons un exemple simple :

Monsieur X a décidé d'acheter pour 100 000€ d'or. Le lingot le plus attractif est le lingot de 1 kilo dont la commission est de 2%. Au cours actuel de 974.54€ de l'once, le 16 décembre 2015, le prix d'achat commission incluse est de 31 951€ par kg.

Monsieur X peut acheter 3 kilos pour 95 854€. Mais ici la liquidité n'est pas optimale, car si Monsieur X a besoin de 10 000€ rapidement dans le futur, il devra vendre 1 kilo, soit l'équivalent de 31 951€, et payer une commission de vente sur ce montant. Il souhaitera sûrement réinvestir les 21 951€ dont il n'a pas besoin et devra payer à nouveau une commission d'achat.

Une meilleure allocation de son capital serait la suivante :

  • 2 lingots de 1 kg soit 63 902€
  • 11 lingots de 100 grammes soit 35 145€ (commission d'achat 2%)

Le montant total investi est de 99 047€, une partie du solde couvrirait les éventuels frais de stockage ou de livraison.

La détention de vos métaux précieux

Une fois que vous avez déterminé quels lingots ou quelles pièces d'or vous allez acheter, une question essentielle se pose: Où les stocker ? Plusieurs solutions sont possibles, mais vous devez privilégier un maximum de sécurité et de liquidité.

 

Garde à domicile

La garde à domicile est la solution la moins onéreuse, mais elle vous expose au risque de vol. Nous déconseillons de conserver à domicile des métaux précieux dépassant une valeur de 10 000€. Et, en cas de décès d'une personne détentrice d'or, il est fréquent que nul ne soit informé de cet or caché (par exemple de l'or enterré dans un jardin).

Pour récupérer vos achats en toute discrétion, nous vous recommandons le retrait aux coffres ou l'utilisation d'un service de livraison à domicile. Selon la valeur de l'achat, la livraison peut être réalisée par des transporteurs privés classiques, tels que DHL, ou des sociétés de transports sécurisés (fourgon et coursier en civil).

 

Location de coffre

La location d'un coffre se fait généralement dans une agence bancaire. C'est une solution économique mais qui n'inclut pas l'assurance du contenu, souvent "secret". Cette solution soulève plusieurs problématiques. Que se passerait-il si le contenu du coffre venait à disparaître ? Il ne faut pas éxagérer la fréquence de ces faits divers, mais un coffre n'est pas une garantie absolue. Que se passerait-il si votre banque faisait faillite ? En cas de crise politique ou financière ? Comment accéderiez-vous à votre coffre si votre agence était fermée (bank holiday) ? Vous ne pourrez peut-être pas récupérer votre or au moment où vous en aurez le plus besoin. Il existe quelques sociétés privées qui louent des coffres à des particuliers sans être des banques, ce qui est une meilleure option, même si la problématique de l'assurance demeure.