Les différences entre une pièce et un jeton

Que vous soyez novice ou expert dans l’investissement en métaux précieux ou en collection de pièces, vous pouvez bénéficier des définitions de certains termes utilisés pour décrire les produits. À l’œil nu les pièces et les jetons ont la même apparence et les mêmes caractéristiques, mais elles portent des noms différents. Pourquoi ?

Différence principal: cours légal

L’une a cours légal et l’autre, non. Une pièce comporte une valeur nominale et a cours légal dans un ou plusieurs pays. Par exemple, la pièce d’argent Maple Leaf a une valeur nominale de 5 $, ce qui signifie qu’elle pourrait être utilisée comme un billet de 5 $. En théorie, du moins. En pratique, vous ferez sourciller les gens si vous essayez de la dépenser (même si elle vaut bien plus que 5 $). Les banques, évidemment, les acceptent.
Cela serait une grave erreur parce que le prix de l’argent aurait à descendre très bas et, même à son plus bas des 20 dernières années. Vous en obtiendriez le triple en la vendant pour sa teneur en métal précieux.
Des règles strictes s’appliquent à la frappe de toutes les pièces ayant cours légal, et elles sont exemptes de taxes dans plusieurs pays. Les pièces ayant cours légal sont produites par des Monnaies officielles et garanties par le gouvernement.
Un jeton, par contre, n’a pas de valeur nominale ni de cours légal, et il est produit par une société n’ayant pas de lien avec un gouvernement ou une Monnaie officielle. Dans plusieurs cas, le round est produit à un haut standard de qualité, mais il n’a pas à satisfaire d’exigences légales pour être mis à la vente.

Qualité

Il existe plusieurs jetons magnifiques sur le marché, mais aussi plusieurs de mauvaise qualité. Car n’importe qui peut en produire. Ce n’est pas la même chose avec les pièces ayant cours légal, qui doivent suivre un processus bien plus long et règlementé, ce qui donne un résultat, à la fin, bien plus attrayant qu’un jeton. Les Monnaies recrutent des designers chevronnés pour graver un prototype, souvent avec des équipes différentes travaillant sur les deux côtés. Le résultat est ensuite étudié, amélioré et, parfois même, abandonné.
Les pièces sont alors frappées avec une finition de haute qualité, avant d’être placées dans des tubes scellés à la raffinerie. Elles sont ensuite expédiées partout à travers le monde.
Le même processus est utilisé avec certains jetons, et la Sunshine Mint est un très bon exemple d’une raffinerie privée qui met beaucoup de soin à peaufiner ses produits. Mais sachez que ce ne sont pas tous les producteurs de jetons qui appliquent ces hautes spécifications à leurs produits.

Exceptions

Pas toutes les raffineries privées ne produisent des jetons, et une des plus grandes au monde, la Monnaie de Nouvelle-Zélande, produit plusieurs pièces ayant cours légal. Elle frappe des pièces pour quelques petits pays du Pacifique, comme les Fidji. Même si les motifs sur ces pièces ne sont pas ceux que nous somme habitués de voir sur les pièces des États-Unis, du Canada ou du Royaume-Uni, comme des images d’Elvis Presley ou de Star Wars, elles sont classées comme ayant cours légal, parce qu’elles sont acceptées comme telles dans quelques petits pays.

Les médailles

"Médaille" est un autre nom utilisé pour désigner des produits en forme de pièces. Les médailles sont habituellement des pièces frappées de façon officielle qui commémorent un personnage ou un évènement. Elles sont frappées avec plusieurs métaux différents et les plus chères ont une valeur historique.