Les actions minières aurifères

Les actions de sociétès minières aurifères sont un autre moyen d'investir dans l'or. Ces actions réagissent avec levier par rapport au cours de l'or. Ces investissements peuvent être très volatiles.

Il existe deux catégories de sociétés minières : les productrices (seniors) et les exploratrices (juniors).

Les productrices

Comme leur nom l'indique, les productrice sont des sociétés qui produisent déjà de l'or en quantité importante.
Ces sociétés sont déjà bien établies sur le marché et ont une importante capitalisation boursière. Ce qui offre une meilleure liquidité et moins de volatilité que les exploratrices.

Quelques valeurs:

  • Barrick Gold Corp (TSE: ABX)
  • Newmont Mining Corporation (TSE:NMC) (NYSE:NEM)
  • Goldcorp Inc. (TSE:G)
  • Yamana Gold (TSE:YRI)
  • Polyus Gold (MCX:PLZL)

Les exploratrices

Les exploratrices sont des sociétés à faible capitalisation boursière, généralement inférieures à 500 millions de dollars. Elles sont à la recherche de nouveaux gisements. Elles s'efforcent d'acquérir des terrains qui contiennent potentiellement une grande quantité d'or. Elles doivent ensuite prouver les ressources et commencer la production.

Quelques valeurs:

  • True Gold Mining Inc. (TGM:TSX.V)
  • Pilot Gold Inc. (PLG:TSX)
  • Gold Canyon Resources Inc. (GCU:TSX.V)
  • Arian Resources Corp. (ARC:TSX.V; 0GT1:FSE)
  • WCB Resources Ltd. (WCB:TSX.V)

Les exploratrices sont plus risquées que les productrices car elles sont encore au stade de l'exploration. C'est aussi pour cette raison que leurs prix sont plus attractifs et que le potentiel de gain est plus important.

Action individuelle

Choisir une action individuelle est difficile et risqué. Contrairement à des lingots d'or, une société peut faire faillite et l'actionnaire peut tout perdre. Une action minière aurifère l'est encore plus, car c'est une industrie très difficile avec de faibles marges. La création d'une nouvelle mine demande beaucoup de capital et de temps : il faut entre 10 et 20 ans pour débuter la production d'un nouveau projet. Et il faut faire face à plusieurs problèmes environnementaux, techniques, sociaux et politiques.

Avant d'acheter une action, vous devez vous renseigner sur :

  • Sa capitalisation
  • Son chiffre d'affaire et ses charges
  • Ses bénéfices
  • Si elle verse des bénéfices aux actionnaires
  • Calculer son PER (ratio cours sur bénéfices)
  • La valeur totale de ses actifs
  • La valeur de ses passifs (dettes)
  • L'équipe qui dirige la société

La plupart de ces informations sont accessibles publiquement sur internet, mais vous pouvez contacter directement la société qui vous intéresse et leur demander de vous faire parvenir les données nécessaires à votre prise de décision.

Les critères spécifiques aux minières :

  • Les rapports des projets publiés par les géologistes et les ingénieurs
  • La localisation du projet, proche d'autres gisements importants
  • La situation politique et sociale des pays dans lequels se situent les projets (choisissez des sociétés qui diversifient leurs projets dans différentes zone géographiques).

 

Les ETF sur les actions minières

Pour répartir les risques sur plusieurs sociétés, il existe des trackers qui offrent une exposition sur un panier de valeurs minières aurifères :