Les contrats à terme sur le pétrole convertibles en or pourraient changer l'équilibre géopolitique

Publié par Gold Broker | 9 oct. 2017 | Articles

Par Dave Kranzler

Le système monétaire international créé à Bretton Woods en 1944, tel qu'il s'est développé jusqu'à présent, est devenu le plus grand obstacle à la paix mondiale et à la prospérité. Maintenant la Chine, de plus en plus soutenue par la Russie (les deux grandes nations eurasiennes), se lance dans des actions décisives pour créer une alternative viable à la tyrannie du dollar US sur le commerce mondial et la finance. Cela n'amuse pas Wall Street et Washington, mais ils ne peuvent rien y faire. Ironiquement, deux économies étrangères qui ont donné au dollar une prolongation de vie artificielle au-delà de 1989 – la Russie et la Chine – dévoilent prudemment une alternative très crainte : une devise internationale viable, adossée à l’or, et, éventuellement, plusieurs devises similaires qui pourraient mettre fin à l’hégémonie injuste du dollar.

Le paragraphe ci-dessus est extrait de l’essai de William Engdahl, Gold, Oil, Dollars, Russia and China. Un document à lire si vous voulez comprendre comment le dollar a été, intelligemment, imposé comme devise de réserve, et comment il est sur le point d’être, intelligemment aussi, déplacé et remplacé par un système commercial qui réintroduit l’or dans le système monétaire international.

Malheureusement, le système éducatif aux États-Unis dépeint faussement la finance mondiale et l’histoire économique depuis Bretton Woods jusqu’à nos jours. Nourri à la diète éducationnelle et à la propagande américaine, quiconque a été élevé et éduqué aux États-Unis se réveillera un jour avec une douche froide économique et, éventuellement, dans la pauvreté, à moins qu’il ait pris les mesures nécessaires pour protéger son épargne, s’il en a !

Soyons clair : l'intégralité du système monétaire occidental est une fraude. Il a été conçu en privé, et il est détenu en privé, puisque tout le système international de paiement est contrôlé par la Fed – une entité entièrement privée – et la BRI (Banque des règlements internationaux, à Bâle, en Suisse – aussi appelée la banque centrale des banques centrales). Extrait d’une interview de Peter Koenig, analyste géopolitique et ancien employé de la Banque mondiale.

Sans aucun doute, l’axe des BRICS, dirigé par la Russie et la Chine, travaille sur une "remise à jour" du système monétaire international basé sur les réserves en dollars. "La Russie partage la préoccupation des pays BRICS à propos de l'injustice de l’architecture financière et économique mondiale, qui ne prend pas assez en compte le poids grandissant des économies émergentes. Nous sommes prêts à travailler ensemble avec nos partenaires pour promouvoir des réformes des règles financières internationales et surmonter la domination excessive d’un petit nombre de monnaies de réserve."

Cette citation a été faite par Vladimir Poutine lors du sommet annuel des BRICS à Xiamen, en Chine. Je ne vois pas comment Poutine aurait pu annoncer de façon plus claire, mais avec diplomatie, l'inévitable disparition du statut du dollar US comme unique monnaie de réserve mondiale.

La nouvelle des contrats à terme sur le pétrole libellés en yuans et adossés à l’or, négociables à Shanghai, a été reçue avec un scepticisme prévisible par ceux qui exigent qu'un événement se soit déjà produit afin de "le voir".

Cette information a fait surface tout juste après le sommet des BRICS en Chine. Je soupçonne la Chine d'avoir intentionnellement dévoilé son plan afin d’émettre ces contrats bien avant la date prévue. La Chine est sur le point de lancer ses contrats à terme sur le pétrole, libellés en yuans, sur le Shanghai Futures Exchange. Veuillez noter, si vous êtes sceptique, que cette annonce a été faite par le vice-directeur de la China Securities Regulatory Commission. Une fois que ces contrats s'échangeront avec un niveau élevé de liquidité, la prochaine étape logique sera de permettre aux acheteurs de ces contrats de convertir en or les yuans reçus pour le pétrole. L’adossement à l’or ferait office "d’édulcorant" pour acheter ces contrats plutôt que les contrats à terme réglés en dollars.

Les contrats à terme sur le pétrole libellés en yuans et adossés à l’or semblent logiques, étant donné que la Russie et la Chine règlent déjà les ventes d'énergie russe à la Chine en yuans. Ils ont aussi établi un mécanisme via lequel la Russie peut convertir les yuans reçus en or. De plus, les banques centrales de Russie et de Chine combinées sont, et de loin, les deux plus grands acheteurs d’or au monde. Pour quelle autre raison la Russie et la Chine accumuleraient-elles d'importantes réserves d’or, si ce n’est pour réintroduire l’or comme "stabilisateur" de devises et "égaliseur" des règlements des échanges commerciaux dans le système monétaire international ?

L’introduction à Shanghai d’un contrat à terme sur le pétrole en yuans, devise intégrée depuis peu dans le panier de devises des Droits de tirage spéciaux du FMI, et surtout les contrats à terme sur le pétrole convertibles en or, pourraient changer radicalement l'équilibre géopolitique du pouvoir entre le monde atlantique et l'Eurasie. – William Engdahl, ibid.

Les conséquences pour les États-Unis seront catastrophiques. Actuellement, l’émission parabolique de dette via les bons du Trésor américain est financée principalement par un recyclage de dollars utilisés pour régler la majorité des transactions sur le pétrole. Une fois qu’une alternative au dollar pour régler les transactions de pétrole sera établie, la quantité de dollars disponibles pour financer la consommation américaine, alimentée par la dette, va rapidement décliner. Mais c’est la capacité des États-Unis à émettre de la dette de façon illimitée, en ce moment, qui empêche le système économique américain de s’effondrer. La planche à billets de la Fed est la seule alternative à un effondrement immédiat. L’histoire nous a montré à quoi ressemble l'issue de ce chemin : cela est bien pire que de se réveiller et prendre une douche glacée.


Source originale: Investment Research Dynamics


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits