L'or fait sa rentrée au centre du système monétaire international

Publié par Fabrice Drouin Ristori | 11 sept. 2017 | Articles

L'or physique est sur le point de signer son retour au centre du système de règlement des transactions pétrolières. Un premier pas vers une réintroduction au centre du système monétaire international.

Les prochains mois et années vont marquer un changement radical du système monétaire international sous l'impulsion de la Chine et des pays exportateurs de pétrole.

La Chine, après des années de préparation (bien aidée par le comportement intriguant du cours de l'or), vient donc d'annoncer la fin programmée du système monétaire post Bretton Woods. Comment ?

En lançant des contrats à terme (futures) sur le pétrole libellés en yuan d'ici la fin de l'année... permettant ainsi aux pays exportateurs de pétrole d'obtenir des yuans en échange de leur pétrole et de convertir ensuite ces yuans en or physique sur les marchés de Shangai et Hong-Kong.

Les contrats futures sur l'or libellés en yuan existent déjà depuis 2016, mais ce sont ces nouveaux contrats à terme sur le pétrole libellés en yuan qui changent la donne : le pétrole sera vendu contre des yuans convertibles en or physique.

Tout cela est préparé depuis des années en silence (du moins dans la presse occidentale) via la mise en place de plateformes permettant une meilleure convertibilité du yuan à l'international, ainsi que la signature d'accords d'échanges bilatéraux avec les pays producteurs de matières premières, au premier rang desquels la Russie.

De nombreux pays exportateurs de pétrole, n'ayant pas encore suffisamment confiance dans le yuan (ou sous la menace de sanctions américaines), vont très logiquement basculer vers ce nouveau “système” pour éviter d'utiliser le dollar et échanger, dans un premier temps, leur pétrole contre des yuans, puis, contre de l'or physique. Ceci réintroduira tout simplement l'or physique au centre des échanges de pétrole et, par conséquent, au centre du système monétaire international en mettant fin au système qui a donné sa puissance aux États-Unis : le système du pétrodollar.

Une coïncidence intéressante : dans le même temps, l'or est officiellement sorti d'un long marché baissier en venant casser à la hausse la barre symbolique des 1300 dollars l'once.

 

L'or a cassé la tendance baissière entamée en 2012

 

Cette fin de marché baissier pourrait signifier une chose importante : en anticipation du retour de l'or au centre des transactions pétrolières, tous les acteurs majeurs se concentrent désormais sur l'accumulation d'or physique, générant ainsi une pression à la hausse sur les cours. Il est probable que cette accumulation empêche toute "influence" sur le cours avec autant de succès qu'auparavant.

Si elle prend fin, la manipulation du cours de l'or aura bien joué son rôle, en faisant à la fois gagner du temps aux tenants du système actuel (pour profiter au maximum des avantages de l'impression monétaire illimitée) et en évitant une ruée des épargnants vers l'or physique, avant un changement probable de système monétaire.

Nous avons donc probablement atteint les limites de la quantité d'or physique que les pays occidentaux étaient prêts à laisser les BRICS accumuler. Une redistribution des jetons tolérée avant un reset monétaire officiel ? Difficile de savoir si cette redistribution aura été volontaire ou non, mais gardons en mémoire qu'aujourd'hui, vu le niveau colossal des dettes mondiales, presque tous les états de la planète ont intérêt à revaloriser l'or physique. Cette revalorisation permettrait d'augmenter les liquidités des états, de solder les dettes et de repartir à zéro sans avoir à saisir les fonds détenus par les citoyens (bail-in).

Cette annonce de la Chine laisse peu de doute sur le fait que le système monétaire va changer radicalement dans les mois et années à venir. 

Aucune forme de monnaie papier (euro, dollar, etc) ne peut rivaliser avec l'or physique sur le long terme. Cette fois-ci, et très concrètement devant nos yeux, l'or se réinstalle comme moyen de règlement des échanges de pétrole, et à terme comme monnaie de réserve.

Il est encore temps de se préparer en accumulant de l'or physique avant que la fenêtre ne se referme, car ces changements monétaires ne se feront pas sans perturbations. Nos gouvernements, à en juger par les différentes mesures envisagées (contrôle des changes, saisie bancaire, etc) semblent anticiper des évènements financiers chaotiques.

L'or physique sera réintroduit dans le système monétaire, reste à savoir si cela sera fait de manière unilatérale via un reset organisé entre tous les Etats, auquel cas la majorité des épargnants risquent d'être pris par surprise, ou si cela se fera de manière plus chaotique et conflictuelle, rendant l'application des mesures radicales, comme les bail-ins et contrôle des changes, obligatoires au maintien d'un semblant d'ordre monétaire.

Les vacances sont bel et bien terminées pour le dollar; c'est la rentrée, et le nouveau maître s'appelle Or physique.


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Fabrice Drouin Ristori  Fondateur/CEO Goldbroker.com

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits