Le ver en or sur l’hameçon du yuan

Publié par Gold Broker | 9 oct. 2017 | Articles

Par Hugo Salinas Price

J’ai toujours à l’esprit le plan de la Chine pour ses importations de pétrole. Ce plan vise à convaincre les fournisseurs de pétrole d’accepter des paiements en yuans (réorientant ainsi leurs ventes hors du dollar US), en leur offrant un édulcorant supplémentaire, au cas où ils ne souhaiteraient pas détenir des actifs libellés en yuans : l’édulcorant consiste à donner la possibilité aux exportateurs de pétrole d’échanger les yuans reçus contre de l’or acheté sur les marchés internationaux – et non provenant des réserves chinoises.

À souligner que, pour la première fois en 46 ans, depuis cette date fatidique du 15 août 1971, lorsque Nixon "sortit" les États-Unis de l’or, l’or est une nouvelle fois mentionné dans le cadre d’une entente commerciale de grande importance.

"Il y a plusieurs façons de plumer un canard", dit un vieux proverbe. Il existe une autre façon de mettre les États-Unis à genoux, hormis les bombes à hydrogène ou les impulsions électromagnétiques.

Si les États-Unis ne peuvent empêcher la Chine d’instaurer son programme "pétrole pour yuans pour or", alors il en va de leur sort.

Une fois que les exportateurs de pétrole accepteront l’accord, ils seront définitivement coincés. De plus en plus de pétrole sera échangé contre de l’or, ce qui poussera le prix de l'or à la hausse. Ainsi, le revenu en or reçu de ventes préalables prendra de plus en plus de valeur. Je ne vois pas le prix de l’or grimper en yuans. Les premiers vendeurs de pétrole vers la Chine en yuans – échangeables contre de l’or – obtiendront beaucoup d’or pour leur pétrole. Mais à mesure que le programme progressera, les exportateurs recevront progressivement de plus petites quantités d’or pour leur pétrole.

Quand l’or commencera sa montée historique, l'acceptabilité du dollar subira un déclin historique, parce des prix de l’or plus élevés signifient un dollar plus faible – il faudra plus de dollars pour acheter de l’or.

J’aimerais poser une question : une fois que les producteurs de pétrole auront fait une bonne affaire, en obtenant de l’or pour leurs exportations vers la Chine, que feront les autres grands exportateurs de matières premières ? Pensez au minerai de fer, au cuivre et à toutes les matières premières dont les importations annuelles en Chine, selon les derniers chiffres, dépassent les 1 817 000 $.

Nous pouvons nous attendre à ce que les autres exportateurs vers la Chine veuillent aussi faire partie de l’entente, et que leurs matières premières soient vendues à la Chine pour de l’or, et non pour des dollars. Plus tôt ils se décident à le faire, le plus d’or ils obtiendront, au début.

Il se pourrait que nous soyons à l'aube d’une révolution monétaire mondiale. Une révolution qui mettrait fin à la prédominance du dollar US et, avec lui, de l’Empire américain. Le dollar pourrait rapidement perdre toute valeur en termes d’or. En tant que puissance mondiale, les États-Unis seraient vraiment castrés.

Tous les pays qui détiennent des dollars US dans leurs réserves seront sidérés en voyant la valeur de leurs réserves s’effondrer, en termes d’or. Trop tard, ils s’empresseront d’acquérir plus d’or pour leurs réserves, ce qui amplifiera la ruée vers l’or.

Ce plan chinois aura de larges répercussions. Nous pourrions assister au retour de l’étalon-or, non pas comme nous l’avions imaginé, mais simplement comme résultat d’un retour spontané à l’or en tant que moyen d'échange, le tout initié par le programme chinois.

Les personnes conscientes des conséquences désastreuses de l’abandon de l’or en tant que monnaie mondiale – à cause de la décision de Nixon de suspendre la convertibilité en or de chaque dollar détenu à l’étranger, au taux fixe de 35$ par once d’or – pensaient qu’il aurait fallu une Conférence des grandes puissances mondiales pour parvenir à un accord sur le retour de l’étalon-or. L’espoir semblait s'amenuir au cours des dernières années.

Après coup, il deviendra peut-être clair que le retour de l’or comme monnaie mondiale aura été le fruit d’une action décisive d’une seule entité : dans ce cas, il s’agit de la décision de la Chine d’appâter l’hameçon du yuan envoyé aux exportateurs de pétrole avec un ver en or.


Source originale: Plata


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits