La Chine compte acheter du pétrole avec un yuan basé sur l’or

Publié par Gold Broker | 5 sept. 2017 | Articles

Le principal importateur de pétrole du monde, la Chine, s'apprête à lancer un contrat à terme sur le pétrole brut libellé en yuan chinois et convertible en or, créant potentiellement le prix de référence du pétrole le plus important d'Asie et permettant aux exportateurs de contourner les prix libellés en dollars américains via des transactions en yuans, rapporte Nikkei Asian Review.

Le contrat à terme sur le pétrole brut sera le premier contrat de marchandises en Chine ouvert aux fonds d'investissement étrangers, aux sociétés de négoce et aux compagnies pétrolières. Le contournement du dollar pour le règlement des échanges pourrait permettre aux exportateurs de pétrole comme la Russie et l'Iran, par exemple, d'éviter les sanctions américaines en réalisant des transactions en yuans. 

Pour que le contrat libellé en yuan soit plus attrayant, la Chine envisage de rendre le yuan entièrement convertible en or physique sur les marchés de Shangai et Hong-Kong.

Le mois dernier, la Shanghai Futures Exchange et sa filiale Shanghai International Energy Exchange (INE), ont achevé avec succès quatre tests dans un environnement de production pour le contrat à terme sur le pétrole. Les travaux préparatoires pour la liste des contrats à terme se poursuivent, avec comme objectif le lancement d'ici la fin de cette année.

"Les règles du jeu pétrolier mondial pourraient énormément changer", a déclaré Luke Gromen, fondateur de la société américaine de recherche macroéconomique FFTT.

Effectivement, les règles du jeu sont en train de changer. Bienvenue dans un monde véritablement multipolaire, où les nations n'ont plus besoin d'être enchaînées au dollar.

La fixation du prix des actifs en yuan - conjuguée à l'intention de la Bourse de Hong Kong de vendre des contrats d'or physique évalués dans cette devise - créera un système où les pays pourront contourner le système bancaire américain, a déclaré Tinker dans une note du 30 août. "Après avoir accepté le paiement du pétrole ou du gaz en yuan, le vendeur, qu'il s'agisse de la Russie, de l'Arabie saoudite ou qui que ce soit d'autre, n'a pas à s'inquiéter d'avoir un excès de yuans, ils peuvent simplement l'échanger contre de l'or", a déclaré Tinker.

"Nous nous orientons vers un monde multipolaire".

Bouclez votre ceinture.


Source originale: Russia-insider


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits