Journal d'infos sur l'or et l'argent : Episode 3 (1-17 Juillet)

Publié par Gold Broker | 18 juil. 2015 | Articles

 

Transcript:

1. La Chine espère lancer son « fix » de l’or en Yuan d’ici la fin de 2015

Dans un rapport de Reuters, on apprend que la Chine envisage le lancement d’un « fix » de l’or libellé en Yuan, d’ici la fin de 2015, via le Shanghai Gold Exchange (SGE). Cela permettrait au plus grand producteur et consommateur d’or au monde d'avoir d'avantage d’influence dans la détermination du prix. Étant donné le rôle majeur que la Chine joue sur le marché de l’or, elle estime, selon Reuters, qu’elle a le droit d’être parmi ceux qui en établissent le prix et elle essaie de prendre la place qui lui revient, tandis que la référence mondiale – le London Gold Fix, vieux d’un siècle – est sous surveillance à cause d’allégations de manipulation des prix. Le succès du « fix » en Yuan dépendra de la participation des banques étrangères, qui pourraient hésiter à cause du contrôle des prix de référence suite à la manipulation du LIBOR. Cette nouvelle coïncide avec la décision à venir du FMI d’inclure ou non le Yuan dans les Droits de tirage spéciaux (DTS, ou SDR).

Source: Reuters

 

2. La migration de l’or de l’Ouest vers l’Est se poursuit

Selon le rapport Incrementum 2015 d’In Gold We Trust qui vient d’être publié, l’Europe et les États-Unis représentaient encore 70% de la demande d’or, en 1980; aujourd’hui, ils en représentent à peine 20%. La Chine et l’Inde restent les principaux demandeurs d'or. Mis à part le « fear trade », ces deux pays sont les moteurs principaux du marché haussier. Une augmentation significative de la demande d’investissement est récemment devenue évidente en Chine. La raison principale est probablement la crainte d’une dévaluation rampante des épargnes. Nous ne savons pas quelle part de cette demande provient des individus et combien représente la demande officielle, mais une annonce des réserves d’or officielles de la Chine pourrait survenir avant cet automne. La dernière fois où la Chine a annoncé ses réserves était en 2009

(MIS À JOUR DE DERNIÈRE MINUTE : La Chine a annoncé le montant de ses réserves d'or : 1,658.1 tonnes vs 1054 tonnes en 2009, soit 57% de hausse – Plus d'infos ici)

 

Source: In Gold We Trust 2015 Report 

 

3. Pour la première fois depuis août 2009, l’or est « sous-évalué »

Selon l’Economics Times of India, l’or est sous-évalué pour la première fois depuis août 2009. Dans sa dernière étude, Bank of America Merrill Lynch note que, sur une base d’évaluation, l’or est considéré comme « sous-évalué » par ses gestionnaires pour la première fois depuis août 2009. Rick Bensignor, stratégiste en chef chez R.F. Lafferty, déclare que 1 150$, ou tout près, est un niveau important du prix de l’or.

 

Source: The Economic Times

 

4. Les ventes de pièces Gold Eagle montent en flèche en pleine tourmente financière

Selon SRSRocco Report, les chiffres publiés par l'U.S. Mint début juillet démontrent que les ventes de ses Gold Eagles ont grimpé en flèche à un niveau jamais vu depuis un an. Les ventes de Gold Eagles ont été fortes depuis que la tourmente financière en Europe s’est intensifiée significativement avec la menace d’une sortie de la Grèce (« Grexit »).

 

Source: SRSrocco Report

 

5. Pour les Indiens, l’or-papier ne vaut pas l’or véritable

Dans un récent article, Reuters nous informe que l’Inde à du mal à faire respecter ses mesures visant à rendre l’achat de bijoux plus transparent et à canaliser la demande vers l’or-papier, afin de mettre fin à l’utilisation de l’or pour cacher des milliards d’argent non déclaré. L’article souligne aussi que les entrées d’or en Inde se poursuivront, dans un pays qui représente presque un cinquième de la demande mondiale d’or. Les deux-tiers de la demande d’or viennent des régions rurales, où les bijoux sont un patrimoine traditionnel. Avec le Premier ministre Modi, il s’est ouvert 160 millions de nouveaux comptes bancaires, mais la moitié sont inactifs, ce qui suggère que les vieilles habitudes ne s’abandonnent pas si facilement. Les Indiens préfèrent toujours l’or physique à l’or-papier. En vue de disperser une partie des quelque 300 tonnes de demande annuelle pour les lingots et pièces d’or vers de l’or-papier, le gouvernement prévoit également d’émettre des obligations liées au prix de l’or.

Pour les Indiens, il n’y a rien de mieux que l’or physique.

Source: Reuters

 

6. Deux facteurs qui pourraient propulser à la hausse le prix de l’or

Dans un récent article, Profit Confidential écrit que le récent krach de la Bourse chinoise a aidé plusieurs investisseurs à réaliser les risques qu'engendrent un investissement en bourse. Par conséquent, plusieurs investisseurs ont retiré leurs fonds de la bourse et des fonds d’investissement. Où peut aller tout cet argent, demande Profit Confidential ? Dans l’or. Qui plus est, qui a dit que l’or ne paie pas d’intérêt, demande Profit Confidential ? Un supermarché d’or de Guangzhou, en Chine, a commencé à offrir des intérêts sur les dépôts d’or : pour chaque 50gr d’or déposé, le magasin offre un gramme d’or par an. Soit un taux d’intérêt de 2% sur l’or !

Le second facteur pouvant faire grimper le prix de l’or, selon Profit Confidential, est que les banques centrales continuent d’acheter de l’or. Les banques centrales mondiales, ont acheté 119,4 tonnes d’or au premier trimestre 2015. Même si cette quantité est similaire à celle de l’an dernier, il s’agit du dix-septième trimestre consécutif où les banques centrales ont été net acheteuses d’or. La Russie a énormément augmenté ses réserves, ces dernières années, et elle continue d’acheter. Lorsqu’un pays traverse une crise, sa banque centrale accumule de l’or. Car l’or donne de la crédibilité à la banque centrale lorsque son économie ne va pas bien.

 

Source: Profit Confidential

 

7. La manipulation des prix de l’or : qui décide vraiment?

Lawrence Williams, de Mineweb, pose la question suivante dans un article : L’or est-il manipulé et si oui, qui prend les décisions ? Il répond que virtuellement tout ce qui s'échange sur une place de marché est ouvert à la manipulation par ceux dont les poches sont assez garnis ou par ceux qui pourraient faire faillite si leurs énormes trading sur marge prennaient la mauvaise direction. Cependant, l’or représente quand même un cas spécial, puisque les manipulateurs font partie de l’establishment de l’or : les banques centrales et les gouvernements, aidés par les bullion banks. Williams conclut qu’il existe certainement des preuves considérables démontrant que le prix de l’or a été influencé, mais il se demande si elles suffiront à convaincre ceux qui doutent. Quoi qu’il en soit, cela va continuer à être sujet de débat dans ce secteur.

Source: Mineweb

 

8. Grand déficit commercial d’or aux États-Unis au premier trimestre

Le marché de l'or américain a souffert d'un déficit commercial en 2014, et celui de 2015 pourrait bien être plus gros, selon un rapport de SRSrocco. Selon les données récentes publiées par USGS Gold Mineral Industry Surveys et le Rapport de la tendance de la demande pour le premier trimestre 2015 du World Gold Council, les États-Unis ont enregistré un déficit de 24,1 tonnes d’or au cours du premier trimestre 2015. Cela confirme encore le flux d’or de l’Ouest vers l’Est.

 

Source: SRSrocco Report

 

En conclusion, le professeur Antal Fekete dit : « L’or qui circule inspire la confiance; l’or qui ne circule pas indique un manque de confiance. »​


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :