L’or-papier ne brille pas

Publié par Egon Von Greyerz | 20 nov. 2015 | Articles

Aujourd’hui, quand l’or, en dollars US, atteint un nouveau plus bas, les vendeurs à découvert d’or-papier sont euphoriques. Ils croient qu’ils peuvent gagner ce jeu qui consiste à effrayer tous les investisseurs dans l’or afin qu’ils se débarassent de leur métal.

L’offre d'or et d'argent est tendue

Comme j’en ai parlé à plusieurs reprises, le marché physique de l’or et de l’argent est extrêmement tendu. Les stocks des bullion banks sont faibles, et les banques centrales ont loué ou vendu une majeure partie de leur or. Mais, vu qu’elles refusent d’être auditées comme il se doit, elles essaient désespérément de garder secrètes leurs positions réelles. La Chine et l’Inde continuent d’acheter plus que la production d’or annuelle des aurifères, tandis que la situation chez les raffineurs est tendue, ce qui entraîne des délais de livraison pour les plus grosses commandes.

La force du dollar est éphémère

L’or semble très faible. Mais ceci n’est vrai qu’en dollars US. Dans presque toutes les autres devises, l’or se maintient assez bien. Cela inclut l’euro, la livre, le dollar canadien, le dollar australien, le yen, et même le franc suisse et, bien sûr, les devises plus faibles comme le rouble et la plupart des autres.

Nous allons assister au "chant du cygne" du dollar. Sa force pourrait tenir un peu plus longtemps, mais la monnaie de réserve mondiale est actuellement en sursis. Le tableau technique pour l’or indique un optimisme mal placé pour les haussiers sur le dollar. Et, fondamentalement, le pays le plus endetté au monde réalisera bientôt que le chemin vers la prospérité ne peut se construire avec des morceaux de papier imprimé. Aucune économie qui accumule des déficits budgétaires durant 50 ans et des déficits des comptes courants durant 40 ans ne peut survivre. Les ventes au détail sont en déclin, les principaux détaillants ressentent énormément de pression, la production industrielle est faible, ainsi que la construction de logements. Le transport de marchandises décline rapidement, et cela constitue un indicateur avancé de l’activité économique.

Pas d’augmentation des taux d’intérêt par la Fed

La Fed ne peut pas se permettre d’augmenter les taux d’intérêt. Elle va plutôt entamer le prochain cycle d’impression monétaire qui, avant qu’il se termine, aura atteint une magnitude dépassant tous les QE précédents. Plus il y aura d’impression monétaire, plus le dollar s’effondrera rapidement. Le Japon et la zone euro ont déjà commencé à imprimer, et ils accéléreront probablement la cadence. La Chine suivra ensuite, sans doute, ce qui complétera le cercle des économies majeures essayant frénétiquement de sauver leur peau. 

Valeur intrinsèque de l’or-papier : ZÉRO 

L’impression monétaire faillira, tout comme la création d’or-papier. Il est insensé qu’une offre illimitée d’or-papier ait une quelconque valeur. Je crois que nous sommes proches du point où les détenteurs d’or-papier réaliseront que la valeur intrinsèque de leur or-papier est de ZÉRO.

La situation géopolitique dans le monde est aussi très préoccupante. Tristement, l’industrie de la guerre devrait prospérer dans les années à venir.

Et les investisseurs dans les actifs bullaires comme les actions, les obligations et l'immobillier verront leur richesse détruite à un point qu’ils n’auront pas imaginé, tandis que les détenteurs d’or ou d’argent physique (détenu hors du système bancaire) maintiendront leur pouvoir d’achat et préserveront leur richesse.


Source: GoldSwitzerland


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com - Fondateur MAM

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :