O.Delamarche : L'Italie prépare-t-elle sa sortie de l'euro ?

Auteur Olivier Delamarche | Publié par Richard Détente | 23 sept. 2018 | Articles 1906

Que se passe-t-il depuis que les eurosceptiques sont arrivés au pouvoir en Italie ? Que préparent-ils ? Quelle est la stratégie de Salvini ? Est-ce que l'Italie va vraiment sortir de l'euro ? Italexit ou pas ?

 

 


Richard Détente : Vu les promesses et le "mindset" de Matteo Salvini et du M5S, on se dit : "Mais pourquoi il ne se passe rien ?".

Olivier Delamarche : Justement, il se passe quelque chose...

RD : Qu'est-ce qui se prépare que l'on ne sait pas ?

OD : Je pense qu'il masque les choses en focalisant l'attention sur les bateaux dont il refuse l'entrée au port. Pendant ce temps-là, ils préparent la suite des événements. Et la suite des événements pourrait très bien être une sortie de l'euro. Mais c'est quelque chose qui se prépare. Il ne faut pas croire que cela se fera sans casse et qu'instantanément, comme certains disent, le chômage va baisser de 10%, que la croissance augmentera de 5% et que tout va bien se passer dans le Meilleur des mondes.

RD : Vous pensez que Paolo Savona, l'économiste euro-critique écarté du ministère par le président italien Mattarella, est en train de marner un maximum pour préparer ça en coulisses ?

OD : Je pense qu'il n'est pas le seul. On n'y a pas fait attention, mais il y a eu des nominations à des postes-clés, à l'Assemblée etc., de nombreux eurosceptiques, pour ne pas dire europhobes. Ce serait étonnant qu'ils ne soient pas en train de préparer quelque chose. Il faut quand même un certain temps, car ce sont des choses complexes.

RD : On peut faire le parallèle avec la Chine justement : Il faut poser les structures, mettre les marchés, mettre les outils de mesure en place...

OD : C'est aussi la même chose du côté des Russes, avec la mise en place d'un système concurrent à SWIFT pour pouvoir faire des transactions sans dépendre des Américains, etc. On voit quand même les choses avancer. La Russie n'a plus d'obligations américaines. On entend : "Ils n'avancent pas". Mais si, ils avancent.

RD : La nouvelle se fera dans le week-end mais la préparation se fait sur des années...

OD : Oui, la nouvelle sera subite. Elle se fera le dimanche après la messe. Il y avait une bonne occasion, il y a une vingtaine de jours : le 15 août. Mais on peut le faire à une autre date.

Si vous avez une sortie de l'euro, ça veut dire quoi ? Pour éviter une panique bancaire (bank run) et une fuite des capitaux, ils devront rétablir le contrôle des capitaux et fermer les banques. Si vous avez une fermeture des banques et un contrôle des capitaux, je vous parie que toutes les banques de l'Union européenne fermeront dans l'heure et qu'un contrôle des capitaux sera instauré à toutes les frontières. Pourquoi ? Si vous apprenez, en ouvrant le journal, que toutes les banques sont fermées en Italie et qu'il y a un contrôle des capitaux... Vous faites ce que vous voulez, mais perso, le premier truc que je fais, c'est de foncer à ma banque pour retirer mon argent. Si ce n'est pas déjà fait. Je vous rassure, moi c'est déjà fait. Je retire mon argent car je sais qu'ils ne peuvent pas faire autrement. Comme je le fais, d'autres feront pareil. Cela pourrait déclencher un bank run, en France et partout.

Le seul moyen de parer à ça est, soit de vous débancariser, soit d'aller ouvrir des comptes dans des banques privées, qui ne sont pas des banques commerciales (BNP, la Société Générale, ou autres..), situées en dehors de l'UE. Je ne désigne aucun pays, mais suivez mon regard.

RD : Les petits pays enclavés qui font du fromage et qui ont des belles montagnes...

OD : Par exemple... Je ne vois pas de quoi vous parlez... Mais c'est imparable, ils ne peuvent pas faire autrement. S'ils font autrement, ce serait une erreur monumentale parce que, dans l'heure qui suit, vous aurez la queue en bas de chaque banque, avec des gens qui réclament leur argent et qui le retirent. Donc, les banques tomberaient les unes après les autres. Mais ils ont déjà prévu le coup. C'est à ça que sert la loi Sapin etc.

RD : La directive BRRD...

OD : En général, quand ces gens là prennent la peine de voter une loi, c'est qu'elle est susceptible de leur servir. Ils ne l'ont pas fait juste pour la beauté de la chose. Donc, posez vous la question de savoir si je fais du catastrophisme aigu ou si il y a peut-être un fond de vérité dans ce que je raconte.


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Richard Détente  Vidéos de vulgarisation économique et financière

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits