COMEX : 542 réclamations potentielles pour chaque once d’or physique

Publié par Gold Broker | 26 janv. 2016 | Articles

Il régnait un silence étrange sur le COMEX, ces dernières semaines. Après que le stock d'or ait décliné à 120 000 onces, un record, au début de décembre, rien n’avait vraiment bougé. La quantité totale d’or disponible pour livraison, ou « enregistré », est restée pratiquement inchangée, à 275 000 onces, durant tout le mois de janvier.

Jusqu’à aujourd'hui. Dans la dernière mise à jour des inventaires du COMEX, nous apprenons qu’une importante quantité d’or enregistré, 201 345 onces, a été déplacée à la demande du détenteur, et transférée dans la catégorie « or éligible », réduisant ainsi la quantité totale d’or enregistré dans les entrepôts du COMEX de 73%, en passant de 275 000 à 74 000 onces.

 

Comex : nombre d'or enregistre

 

Cela est survenu à la suite d’ajustements dans les stocks appartenants à Scotia Mocatta (-95 000oz), HSBC (-85 000oz) et Brink’s (-21 000oz).
Pendant ce temps, les positions ouvertes sur l’or sont restées pratiquement inchangées, à environ 40 millions d’onces.

 

Nombre de position ouverte sur l'or

 

Cela signifie que le ratio que nous suivons minutieusement depuis août 2015 (date de sa premère explosion), le ratio de « couverture », qui démontre le nombre total de réclamations papier potentielles pour chaque once d’or physique, ou, plus simplement, le ratio de dilution entre l’or physique et l’or-papier, vient d’exploser.

Comme le démontre le graphique ci-dessous, les 40 millions d’onces de positions ouvertes sur l’or et le bas record de 74 000 onces d’or enregistré signifient que, à la fermeture de lundi, il y avait un record de 542 onces en réclamations papier potentielles pour chaque once d’or physique. Soit un facteur de dilution de 0,2%.

 

Comex : ratio position ouverte/nombre d'onces enregistré

 

Évidemment, les sceptiques ont suggéré que, selon la manière dont on lit le contrat de livraison, le COMEX pourrait tout simplement se servir de l’or « éligible » pour satisfaire les demandes de livraison, sans l’autorisation explicite du détenteur de l’or.

La réalité qu’il n’y a que deux tonnes d’or pour satisfaire les demandes de livraison, en se basant sur les protocoles en vigueur, devrait être troublante en soi, mais il faut aussi se demander pourquoi tant de détenteurs d’or physique déplacent leur métal de la catégorie « enregistré » à « éligible ».

Si l’on considère qu’il y a maintenant moins de 74 000 onces d’or enregistré sur le COMEX, ou à peine plus de deux tonnes, nous pourrions bientôt savoir si les sceptiques ont raison ou tort, parce que, à cette allure, les stocks d'or enregistrés dans les entrepôts du COMEX pourraient disparaître à la prochaine demande de livraison qui serait honorée… ou pas. 


Source: Zerohedge


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :