Combien de temps faudra-t-il à l’inflation américaine pour égaler celle de l’Argentine ?

Publié par Egon Von Greyerz | 4 mars 2016 | Articles

Les États-Unis et l’Argentine ont beaucoup de choses en commun. Les deux sont de magnifiques pays occupant de grands territoires avec une abondance de ressources naturelles et de terres agricoles. Les deux avaient des économies très fortes au tournant du siècle dernier. Des problèmes politiques et économiques ont progressivement fait que l’Argentine a eu une croissance beaucoup plus lente qu’aux États-Unis. Les États-Unis ont bénéficié, quant à eux, du statut de réserve internationale de leur dollar. Cela signifie que les États-Unis, ces cents dernières années, n’ont jamais eu à faire faillite, comme l’Argentine, mais ont pu emprunter et imprimer davantage de monnaie. L’Argentine, par contre, est passée par plusieurs périodes de faillite, de forte inflation, voire d’hyperinflation, depuis la Seconde guerre.

Comme le démontre le graphique ci-dessous, l’Argentine est à nouveau en période d’hyperinflation. Depuis 2001, l’or s’est apprécié de 9 000% face au peso argentin. Lors des dernières 12 semaines, l’or a gagné 90% en pesos. C'est un excellent exemple d’hyperinflation causée par l'effondrement d'une devise. Plusieurs économies émergentes ont actuellement le même problème. Par exemple, l’or, en roubles russes, a grimpé de 127%, ces deux dernières années.

 

L'or en Pesos argentain

 

De plus, les pays industrialisés enregistrent une hausse de l’inflation, comme le démontre le prix élevé de l’or. En dollars australiens, l’or a atteint un nouveau pic en février 2016. Pour l’investisseur australien, l’or a désormais dépassé son pic de 1 823 US$ d’août 2011 (voir le graphique ci-dessous). En dollars canadiens, l’or n’est qu’à 6% sous le pic de 2011.

 

L'or en dollars australien

 

À cause de la force, temporaire, du dollar US, l’or a été plus faible face à la devise américaine. Cependant, l’or a probablement terminé sa correction dans toutes les devises. Je ne serais pas surpris de voir de nouveaux pics pour l’or, également en dollars US. Cela pourrait arriver en 2016. Mais ceci n’est que le début. À mesure que le dollar US se dépréciera et que l’économie américaine se détériorera, la Fed relancera la planche à billets et imprimera de la monnaie presqu’à l’infini. Que l’or atteigne, en dollars, 100 000 $ ou 100 000 milliards $ l’once ne dépend que de la quantité de monnaie qui sera imprimée. Bien sûr, le prix actuel de l’or, en termes d’inflation, ne tient absolument pas la route. Le plus important est que l’or et l’argent non seulement préserveront la richesse et le pouvoir d’achat, mais performeront mieux que tous les autres actifs.

Pour les investisseurs dans l’argent, les choses semblent encore plus intéressantes. Le ratio or/argent semble avoir atteint un plafond, à 83. Une fois qu’il se mettra à se retourner, ce qui pourrait être imminent, l’argent performera beaucoup mieux que l’or. Ce ratio devrait atteindre au moins 30, ce que l’on a vu en 2011, quand l’argent a atteint 50 $ l’once. Cela signifie que l’argent grimpera probablement deux fois plus vite que l’or, au moins au début.

Les investisseurs doivent se rappeler que les métaux précieux ne devraient pas être achetés en tant qu’investissement. L’or et l’argent doivent être détenus en tant que police d’assurance contre un système financier complètement pourri et contre les États souverains en faillite qui ne peuvent même pas joindre les deux bouts, malgré une impression monétaire massive et des taux d’intérêt zéro ou négatifs.


Source: GoldSwitzerland


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com - Fondateur MAM

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :