Le CME se prépare-t-il à un éventuel défaut du COMEX ?

Publié par Gold Broker | 14 avr. 2016 | Articles

Orwell rougirait de ce qui est fait avec notre système s’il était en vieInvestment Research Dynamics

Je pense que plusieurs contrats à terme sur métaux précieux vont s’évaporer - John Titus, BestEvidence

Curieusement, le CME a indiqué avoir reçu un avis de la Réserve fédérale indiquant qu’il était autorisé à ouvrir un compte à la Fed, ce qui lui « permettrait de mieux protéger le cash déposé par ses traders. » Lire ici

Cela est important pour plusieurs raisons. Premièrement et avant tout, il y a le fait que le CME a été désigné comme institution financière "d'importance systémique", tel que mandaté par la loi Dodd-Frank. Si quiconque peut m’expliquer pourquoi un marché d'échange d'instruments financier dérivés, est "d'importance systémique", je suis prêt à écouter avec un esprit ouvert.
 
En toute franchise, il n’y a aucune banque d'importance systémique, surtout ces grandes banques qui s’en tirent constamment avec une tape sur les doigts pour des actes frauduleux ou pour avoir dépouillé les investisseurs. Comme il a été démontré, la désignation "d'importance systémique" ne constitue rien de plus qu’une garantie pour les banques que l’argent des contribuables servira à assurer que les bonus des dirigeants continueront d'être versés en cas de faillite de la banque.
 
Un autre aspect intriguant de la décision du CME d’ouvrir un compte à la Fed se trouve dans la déclaration selon laquelle ce compte lui permettra de mieux "protéger" le cash déposé par ses traders. Il faut noter que ce compte se limite aux comptes propres des membres de la chambre de compensation. Cela signifie le cash déposé par les membres du COMEX, comme les banques « too big to fail » (JP Morgan, Goldman, Citi, HSBC etc) pour couvrir les exigences de marge.
 

Pourquoi un compte à la Fed est-il préférable à un compte détenu par une grande banque ? Est-ce un signal involontaire de la Fed indiquant que les grandes banques ne sont plus sûres pour garder des dépôts en cash ?

Pour moi, cela ressemble à une volonté du CME de cantonner le cash déposé par les membres de la chambre de compensation dans le but de le protéger contre un défaut ou une faillite d'une grande banque. Cela donnerait au CME le contrôle de ce cash. C’est ce qui est arrivé quand John Corzine a fait couler MF Global et que  la JP Morgan a pu s’emparer de tout le collatéral disponible pour se rembourser en priorité.
 
Cela laisse penser que le CME est inquiet des risques sous-jacents aux risques des contrats à terme et des positions sur les produits dérivés de ses membres, les grandes banques. Selon moi, le CME est surtout nerveux au sujet des positions sur les contrats à terme sur les métaux précieux de JP Morgan, HSBC et Scotia.
 
Avec ce déséquilibre absurde entre les contrats sur l’or et l’argent du COMEX et la quantité de lingots physiques d’or et d’argent détenus par le COMEX pour conversion en physique,  la question n'est pas de savoir si le COMEX fera défaut, mais bien quand. Quiconque n’est pas d’accord avec cette affirmation est, soit dans un état de déni pathétique, ou fait preuve d’ignorance.
 
Il ne faut pas oublier que les contrats du COMEX contiennent une clause de force majeure qui permet le règlement en cash de ces contrats. Étant donné que les énormes positions vendeuses sur les contrats à terme sur l'or et l'argent sont surtout le fait des grandes banques, qui font également partie des membres de la chambre de compensation, ce mouvement du CME pour séparer les comptabilités du cash en collatéral à la Fed – déposé par les grandes banques qui sont massivement vendeuses sur l’or et l’argent – suggère expressément qu’une faillite est peut-être plus proche que prévu.

Source: Investment Research Dynamics


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :