La Chine vient de prendre livraison d’une énorme quantité d’or provenant de Londres et New York

Publié par Goldbroker ™ | 31 oct. 2018 | Articles 2236

Egon von Greyerz a rencontré plusieurs gestionnaires de fortune travaillant pour l'élite chinoise. Voici un bref aperçu de leur discussion.

Les Chinois savent ce qu'il se passe

Eric King : "Egon, les gestionnaires chinois ont fait acheter de l'or physique à pratiquement tous leurs clients fortunés…"

Egon von Greyerz : "Oui, les Chinois investissent massivement dans l’or. Ils en détiennent presque tous. Les achats d’or en Chine ne cessent d'augmenter. Ils savent ce qu’il se passe et continuent d’accumuler du métal précieux. Et un jour, cela aura une influence majeure sur le prix de l’or.

Lorsque le marché 'papier' s’effondrera et que la Chine dominera le marché de l’or, ça va être très intéressant. J’ai vraiment hâte de voir l’Occident échouer dans sa manipulation du prix de l’or sur les différents marchés papier et le marché interbancaire.

Nous avons encore assisté à des importations d’or en Suisse, puis à des exportations vers l’Asie et l’Inde. Le mois dernier, plus de 70% des importations suisses d’or provenaient de Londres et des États-Unis.

Nous constatons une fois de plus que la Suisse achète des barres de 400 onces aux banques de négoce britanniques et américaines, les convertit en lingots de 1 kilo, avant de les expédier en Asie. Le mois dernier, il n'y a pratiquement pas eu d'achats auprès des mines. Tout cet or provient de Londres et New York.

Cela prouve que les banques centrales prêtent leur or physique sur le marché, ou le vendent secrètement. Auparavant, cet or qui arrivait sur le marché à Londres et New York restait à Londres et New York, et il s'échangeait entre les diverses banques; mais maintenant, ces banques obtiennent l’or des banques centrales et leur émettent une reconnaissance de dette (IOU). Encore une fois, en temps normal, l’or restait à Londres et New York. Cet or part dorénavant en Chine et en Inde, en passant par la Suisse, et il ne reviendra jamais. La Chine ne le renverra jamais, l’Inde non plus.

Que va-t-il se passer ? Tout ce que détiennent ces banques centrales, qui ont probablement prêté presque tout leur or, est un IOU d’une banque de négoce d’or, et cette banque ne récupérera jamais l'or physique. Il s’agit d’une autre pénurie majeure qui crée un énorme déséquilibre sur le marché de l’or, et lorsque tout explosera, cela exercera une énorme pression à la hausse sur le prix de l’or. Ce jour arrive…"

 


Source originale: King World News


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits