Le "Brexit" pourrait faire grimper le prix de l’or

Publié par Gold Broker | 7 juin 2016 | Articles

La montée en flèche du prix de l’or depuis le début de l'année, après trois ans de baisse, pourrait prendre de l’ampleur si les citoyens britanniques votaient en faveur du "Brexit" (l’Angleterre sortirait de l’Union européenne), une hypothèse de plus en plus probable. Le prix de l’or, perçu comme valeur refuge par les investisseurs en temps de difficultés économiques, pourrait « exploser », selon certains analystes, si le pays vote pour quitter l’Union européenne lors du référendum du 23 juin 2016.

Mouvements du prix de l’or

Avec la tourmente de la crise financière mondiale en toile de fond, le prix de l’or a atteint des sommets record, avant d’atteindre un pic d’environ 1 900 $ l’once en septembre 2011. Puis, alors que certaines incertitudes entourant la crise financière se sont estompées, le prix de l’or a décliné jusqu’à atteindre un bas de 1 050 $ en novembre dernier, en anticipation d'un nouveau cycle de resserrement monétaire par la Fed.

Malgré une hausse des taux d’intérêt pour la première fois depuis 2006, la nouvelle année a amené son lot de mauvaises nouvelles économiques en Chine et de turbulences sur les marchés actions, ce qui a contribué à une hausse du prix de l’or grimpe à son rythme le plus élevé depuis la crise financière.

Suite au rapport décevant sur les emplois aux États-Unis, vendredi dernier, qui sème le doute sur la santé de l’économie américaine et qui fait baisser la probabilité d'une hausse des taux de la Fed plus tard ce mois-ci, le prix de l’or a connu son bond le plus important des 11 dernières semaines et se situe aujourd’hui aux alentours de 1 247 $ l’once. Mais les répercussions économiques négatives d’un "Brexit" pourraient propulser le prix de l’or au-delà de 1 400 $ l’once, selon certains analystes.

Avertissements sur les risques du "Brexit"

Au cours des derniers mois, de nombreux avertissements ont été formulés à propos des répercussions économiques négatives du "Brexit". Le FMI a prévenu que si le Royaume-Uni quittait l’Union européenne, son économie pourrait diminuer de 1% à 9% sur le long terme. D’autres avertissements sont venus de la Banque d’Angleterre, de la Banque mondiale et du président américain Barak Obama.

Mais il n’y a pas que l’économie britannique qui pourrait faire face à des répercussions négatives. Haruhiko Kuroda, gouverneur de la Banque du Japon, a estimé récemment que le "Brexit" poserait de sérieux risques à l’économie mondiale.

Si l’Angleterre vote pour quitter l’Union européenne, l’avenir-même d’une Europe unie sera encore plus incertain et, avec l’économie globale déjà fragilisée, les marchés financiers risquent de devenir de plus en plus volatiles. Les investisseurs se tourneront vers l’or pour obtenir la valeur refuge nécessaire.

Ce qui est important

Les plus récents sondages montrent que le camp du "Brexit" mène avec 43%, devant le camp des partisans du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne (40%). L’an dernier, alors que l’on parlait du « Grexit » (sortie de la Grèce), certains économistes estimaient qu’un « scénario de divorce difficile avec l’euro » pourrait faire grimper l’or jusqu'à 2 000 $ l’once… Si vous croyez que l’Angleterre est un membre de l’Union européenne plus important que la Grèce, il se peut alors que 2 000 $ l’once soit une estimation modeste.


Source: Investopedia


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :