The Royal Mint

The Royal Mint

La Royal Mint a toujours suscité l'intérêt des numismates, c'est la plus ancienne mine toujours en activité . Elle a servi les Britanniques pendant plus de 1000 ans et a donné naissance à d'autres mines aujourd'hui célèbres comme la Royal Canadian Mint.

Histoire

La Royal Mint a été fondée en 886, sous le règne d'Alfred le Grand. C'était alors une mine parmi tant d'autres en Angleterre.  400 ans plus tard, elle s'installa dans la Tour de Londres ou elle développa un monopole sur les pièces dans le pays.
Plusieurs centaines d'années après cela, la mine aura son plus célèbre directeur Sir Isaac Newton, qui fut ensuite le directeur général de toute la mine. Année après année, ce poste hiérarchique au sommet de la mine devînt l'une des professions les plus respectées de Grande Bretagne.
Au 18e siècle, le siège fût déplacé à East Smithfield, dans un batîment grandiose construit spécialement pour recevoir la machinerie de ma Royal Mint. L'ancien siège dans la Tour de Londres fût tout de même conservé une centaine d'années supplémentaires. Durant la seconde Guerre Mondiale, les Allemands bombardèrent la Royal Mint, causant d'importants dégâts la contraignant à stopper sa production durant plusieurs semaines.
À la fin des années 1960, elle fût à nouveau déplacée à Llantrisant, Pays de Galles, où elle se trouve encore aujourd'hui. Il y a plus de 900 personnes qui travaillent pour la mine. Elle est la propriété du « Trésor de sa Majesté ».

Portée

La rôle principal de la Royal Mint est de frapper des pièces utilisées dans tout le Royaume-Uni, couvrant, le Pays de Galles, l'Écosse, la partie Nord de l'Irlande et l'Angleterre. Mais elle vend aussi des pièces à d'autres pays et frappe toujours plus de pièces que n'importe quelle autre mine. Elle a frappé des pièces pour l'Australie et le Canada, en y établissant des succursales qui deviendront ensuite la Royal Canadian Mint et Perth Mint. Elle continue de frapper des pièces pour de nombreuses colonies britanniques et d'autres nations.
Elle ne se limite pas seulement à frapper des pièces pour les collectionneurs et les investisseurs (puisque plusieurs pièces ont cours légal), mais produit aussi des lingots et des médailles militaires. Il est dit que pour 100 pièces frappées dans le monde, 15 proviennent de la Royal Mint et plus on remonte dans le temps, plus ce nombre augmente.

Pièces populaires

La pièce d'investissement principale produite par la Royal Mint est la pièce d'argent Britannia, qui est rééditée chaque année. Elle est parfois vendue dans un paquet cadeau ou dans un coffret de présentation, ce qui a tendance à faire augmenter son prix.

Les pièces les plus chères

En raison de sa longue histoire, beaucoup de pièces frappées par la Royal Mint ont une valeur inestimable. Certaines pièces sont veilles de plusieurs centaines d'années. Une pièce frappée d'or pur durant le regne d'Edward III en 1344 a été vendue presque 7 millions de dollars il y a quelques années. Cette pièce n'est pas seulement très ancienne, elle est aussi extrêmement rare, il n'en existerait que trois.
Une pièce ne doit pas être nécessairement vieille pour être rare. Par exemple, la Royal Mint a produit en 2009 la célèbre Kew Gardens. Frappée en très petit tirage,  sa valeur a augmenté de 75 cents peu de temps après sa sortie. Aujourd'hui elle vaut 225 dollars.
Avant 1947, toutes les pièces de monnaie en circulation de la Royal Mint contenaient au moins 50% d'argent, et même 100% si l'on remonte un peu dans le temps. Aujourd'hui les pièces de monnaie que nous utilisons ne contiennent pas du tout d'argent.

Produits