Votre argent en banque disparaîtra ou sera sans valeur

Publié par Egon Von Greyerz | 18 mars 2016 | Articles

Pour quiconque détenant de l’argent en banque aujourd’hui, il est pratiquement garanti que, dans les cinq à sept années à venir, soit la banque aura disparu, soit la monnaie ne vaudra plus rien, ou probablement les deux.

Les gouvernements et les banques centrales sont devenus des experts dans la destruction totale de votre argent

Ils inventent constamment de nouvelles méthodes… jetons un coup d’œil sur quelques-unes d’entre elles :

  • Taux d’intérêt zéro ou négatif – Au fil du temps, en y ajoutant les frais bancaires, votre argent sera lentement confisqué.
  • Les bail-in (renflouements internes) – Personne ne viendra à votre secours. Par contre, les banques insolvables utiliseront votre argent pour se sauver.
  • Suppression du cash – D’ici quelques années, l'argent liquide sera virtuellement supprimer dans plusieurs pays. Vous ne reverrez plus votre argent, et la banque et le gouvernement vous diront quoi faire avec…
  • Épargne forcée dans les obligations gouvernementales – Les gouvernements, en faillite, vous obligeront à investir dans des obligations à 30 ans ou plus. Ces obligations ne vaudront plus rien à maturité.
  • Impression monétaire – Si la monnaie n’a pas déjà disparu, les gouvernements la détruiront totalement en imprimant tellement qu’elle deviendra sans valeur.

Le monde entre maintenant dans la phase finale de cette expérience ratée, qui a créé de la richesse et de la prospérité pour quelques heureux élus et de la dette massive et de la misère pour la population.

Cela a commencé avec la création de la Fed, en 1913. Cela a mené à la création de dettes à travers le monde et à l'impression monétaire d’une ampleur jamais vue auparavant. Cela ne fait aucune différence qui sera le prochain président des États-Unis, ou ce que feront la Fed ou le FMI. Non… nous en sommes maintenant au point que von Mises a défini de manière si succincte :

« Il n'existe aucun moyen d'éviter l'effondrement final d'un emballement provoqué par une expansion de crédit. L'alternative est seulement entre une crise à brève échéance résultant de l'abandon volontaire d'une expansion prolongée, et à une échéance différée la catastrophe finale et totale du système monétaire considéré. »

Tout cela est garanti – Seul l’or vous protégera


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com - Fondateur MAM

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :