Vers une libération du cours de l'or

Publié par Fabrice Drouin Ristori | 15 avr. 2016 | Articles

Deutsche Bank a accepté de payer une amende pour mettre un terme à une attaque en justice venant d'un groupe d'investisseurs l'accusant, ainsi que d'autres banques, de manipuler le cours des métaux précieux.

https://www.goldbroker.fr/actualites/deutschebank-confirme-manipulation-marche-argent-reglement-judiciaire-accepte-impliquer-autres-banques-941​

https://www.goldbroker.fr/actualites/deutsche-bank-admet-egalement-avoir-manipule-prix-or-942

Deutsche Bank a également accepté de donner des informations sur les autres banques ayant participé à ces manipulations, donc d'autres révélations suivront.

Cette information est une reconnaissance de fait de manipulation directe du cours de l'or et de l'argent et de la participation de plusieurs grandes banques.

Nous avons maintenant peut-être une idée de l'objet de la réunion d'urgence exceptionnelle de la Fed en début de semaine. 

Deutsche Bank est  au centre de toutes les inquiétudes depuis quelques temps, premièrement de par la taille inquiétante de son portefeuille de produits dérivés et deuxièmement en raison de l'effondrement de son cours de bourse qui reflète presque parfaitement celui de Lehman Brothers avant sa faillite.

 

 

Tout comme le scandale de la manipulation du LIBOR, la participation de plusieurs banques dans la manipulation du cours des métaux précieux se confirme. Manipuler le cours du LIBOR (donc des taux d'intérêt) ne fait d'ailleurs aucun sens sans intervention sur le cours de l'or car, en théorie, dans un marché libre, des taux bas indiquent des risques inflationnistes et donc un cours de l'or élevé

Cette révélation est d'autant plus étonnante que le régulateur américain, la CFTC, avait conclu une enquête en affirmant qu'il n'y avait pas de manipulation des cours en 2013. Un rebondissement donc qui devrait potentiellement conduire à la réouverture de cette enquête.

http://www.reuters.com/article/us-cftc-silver-idUSBRE98O0SR20130925

Le cours des métaux précieux n'a pas réagi à cette annonce aujourd'hui mais on peut se demander si un début de panique d'achat d'or et d'argent physique ne va commencer à se matérialiser en raison de la prise de conscience des investisseurs suite à cette confirmation de la manipulation des cours, mais également et surtout en raison de l'ouverture du Shanghai Gold Exchange le 19 avril, soit mardi prochain. 

http://www.reuters.com/article/china-gold-fix-idUSL3N17G2W4

Le Shanghai Gold Exchange, contrairement au COMEX et au LBMA impose aux participants de livrer au préalable dans l'enceinte du marché les quantités d'or physique qui vont être négociées. Rien à voir donc avec un marché où des certificats or "papier" peuvent être échangés.

Le Shanghai Gold Exchange est donc un marché purement physique dont l'ouverture devrait avoir pour conséquence l'apparition de deux cours de l'or : le cours spot occidental et le cours spot "Chinois" plus élevé car réellement basé sur de l'or physique (donc avec des coûts et primes plus importantes que pour de simples contrat papiers).

La question est donc de savoir a quel niveau le SGE va fixer le cours de l'or physique ?

Si le niveau est plus élevé alors "l'arbitrage" entrera en jeu et drainera littéralement l'or physique des coffres du COMEX et du LBMA vers l'Asie et le SGE.

Pour bien comprendre : si le Shangai Gold Exchange fixe le cours de l'or physique 10% au dessus du cours spot occidental, alors des achats massifs sur le LBMA et le COMEX auront lieu, les investisseurs demanderont immédiatement la livraison physique de l'or pour le revendre 10% plus cher sur le Shangai Gold Exchange sans risque. Cela aura pour effet de vider les coffres d'or physique que ces deux marchés sont censés détenir.

L'apparition de deux cours va, à priori, rendre obsolète le cours "Occidental" et probablement mettre un terme aux marchés papier du COMEX, mais également du LBMA, où la majorité des participants ne fournissent pas l'or physique représentant les volumes de contrats qu'ils échangent. Un défaut de convertibilité des contrats en or physique sonnera la fin de ces marchés "papier". C'est l'évènement que la communauté de l'or physique attend suite au lancement du Shangai Gold Exchange mardi 19 Avril 2016.

On peut également supposer que les sociétés minières décideront rapidement de vendre leur production à un cours plus élevé sur le SGE et non plus sur le marché de l'or "physique" de Londres (LBMA).

Il semblerait d'ailleurs que le CME, qui contrôle et organise le marché du COMEX aux États-Unis, se prépare à un problème majeur puisqu'un compte a été ouvert directement auprès de la Fed en son nom afin de pouvoir mieux contrôler les fonds apportés par les membres de la chambre de compensation (les grosses banques) pour prendre des positions spéculatives. Le CME semble se préparer à un défaut majeur de l'une des grandes banques participantes, parions à tout hasard sur un défaut de Deutsche Bank suite à sa faillite puisqu'elle possède la plus importante position sur les dérivés. (Des positions vendeuses sur le cours de l'argent sont considérées comme des dérivés).

https://www.goldbroker.fr/actualites/cme-prepare-faillite-eventuelle-comex-940

Rappelons aussi que l'Inde, plus gros consommateur d'or physique au monde, a récemment repris ses importations d'or après la fin de la grève des bijoutiers, phénomène qui devrait contribuer à pousser le cours de l'or à la hausse.

http://www.zerohedge.com/news/2016-03-21/critical-consumer-buying-gold-first-time-three-weeks

Observons attentivement  la convergence de ces phénomènes dans les semaines qui viennent car la "libération" du cours des métaux précieux se précise désormais de jour en jour.

Fabrice Drouin Ristori


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Fabrice Drouin Ristori  Fondateur/CEO Goldbroker.com

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :