Suivez l'argent - Suivez la Chine, la Russie et l'Inde

Publié par Egon Von Greyerz | 2 juil. 2018 | Articles 2536

Au lieu de se soucier des vrais problèmes, le gouvernement américain s'inquiète de la menace militaire russe et de son déficit commercial avec la Chine. Pour comprendre ce qui se passe réellement, il suffit de suivre l'argent. Les flux d'argent réel révèlent où le pouvoir économique mondial se déplace.

Les États-Unis n'ont pas enregistré de véritable excédent budgétaire depuis près de 60 ans et accusent des déficits de balance des paiements chaque année, depuis 1975. Un pays qui vit au-dessus de ses moyens depuis plus d'un demi-siècle est techniquement et économiquement en faillite. Sa dette ne devrait avoir aucune valeur, tout comme sa monnaie. Mais jusqu'à présent, les États-Unis ont habilement évité la faillite en ayant la monnaie de réserve mondiale et en étant la plus grande puissance militaire.

Le pays le plus endetté du monde

La Russie et la Chine savent que le pays le plus endetté du monde ne pourra résoudre son problème de dette en émettant plus de dette. C'est pourquoi la Russie, la Chine et l'Inde achètent chaque année la majeure partie de la production mondiale d'or.

En mai 2018, la Russie a ajouté 600 000 oz, soit près de 20 tonnes, à ses réserves d'or. Depuis janvier 2018, lorsque Trump est devenu président, la dette américaine a augmenté de 6%, ou 1 100 milliards $, pour atteindre 21 100 milliards $. Pendant ce temps, la Russie a ajouté 9 millions d'onces d'or et ses réserves s'élèvent désormais à 80 milliards $.

 

 

Le monde ne financera plus nos excès

Alors que l'économie américaine prend le chemin de la perdition, la Russie sait que l'or est la seule monnaie qui survivra. Comme toujours ! Depuis des années, le monde a financé la dette américaine en achetant des bons du Trésor. Mais nous assistons aujourd'hui à un changement. De nombreux pays sont en train de liquider leurs titres de la dette américaine. Ils essaient de se débarrasser de leurs avoirs de façon ordonnée pour éviter que les bons ne s'effondrent avec le dollar. Mais c'est ce qui se produira au cours des prochaines années. Les investisseurs paniqueront face aux obligations libellées en dollars, ce qui entraînera un effondrement de la devise américaine et de la dette en dollars.

Les Chinois le savent, mais leurs avoirs du trésor américain sont si élevés qu'ils doivent y aller doucement pour ne pas se tirer une balle dans le pied. En fin de compte, la Chine subira certainement une perte importante sur ses avoirs en dollars, mais c'est le prix qu'elle est disposée à payer pour renforcer son économie et son secteur manufacturier en finançant le déficit américain. En parallèle, la Chine a investi massivement dans le secteur des ressources dans la plupart des régions du monde. La Chine sait que les matières premières sont massivement sous-évaluées par rapport aux marchés actions en situation de bulle. Dans le même temps, la Chine a acheté un pourcentage important de la production annuelle d'or depuis 2008, portant les achats totaux du pays à 16 000 tonnes.

vendre des bons du trésor - acheter de l'or

Pour tous ceux qui veulent suivre l'argent, il suffit de voir dans le graphique ci-dessous comment la Russie se débarrasse des bons du trésor américain et accumule de l'or chaque mois. La Russie sait que l'or va bondir et que les bons du trésor américains s'effondreront.

 

 

Alors que ses réserves étaient insignifiantes en 2007, la Russie dispose dorénavant de 80 milliards $ d'or. Depuis 2010, les avoirs du trésor américain de la Russie ont diminué de 89% pour atteindre 20 milliards $ aujourd'hui.

Regardez la Chine et l'Inde. Leurs achats d'or au cours des dix dernières années s'élèvent à 25 000 tonnes. C'est pratiquement la totalité de la production mondiale d'or au cours de cette période. Ces pays ont compris ce qu'il adviendra du système financier et de la plupart des monnaies. Donc, encore une fois, suivez l'argent.

 

 

Un double coup dur pour les investisseurs en bons du Trésor

De nombreux investisseurs voient les bons du Trésor américain comme une sécurité. Eh bien, je suis complètement d'accord avec les Russes et les Chinois. Les bons du Trésor sont certainement l'un des titres les plus risqués à détenir à l'heure actuelle et sont loins de préserver la richesse. Le dollar atteindra zéro - il est déjà en baisse de 98% depuis 1913 - et les bons du Trésor tomberont à zéro lorsque le monde réalisera que la dette américaine ne pourra jamais être remboursée avec de l'argent réel.

Ainsi, les investisseurs en bons du Trésor américain peuvent s'attendre à un double coup dur. Même s'ils ne perdent pas sur le dollar, ils perdront définitivement sur les titres de créance américains. Cela signifie que seulement en dette du Trésor américain, plus de 21 000 milliards vont exploser ou, plus exactement, imploser.

La seule monnaie à avoir survécu à travers l'histoire

Quelle est la meilleure devise dans laquelle détenir ses actifs ? C'est une question que l'on me pose souvent. La réponse est facile, mais la plupart des gens refusent l'évidence. Si quelque chose a baissé de 97% ou plus, est-ce que cela va s'arrêter là ? C'est peu probable !

Toutes les monnaies ont perdu 97-99% au cours des 100 dernières années et il est donc extrêmement probable qu'elles perdront les 1-3% restants. Pourquoi donc essayer de choisir la meilleure alors qu'elles perdront toutes leur valeur.

 

 

Il n'y a qu'une seule monnaie qui résiste à l'épreuve du temps : l'or. C'est la seule monnaie à avoir survécu à travers l'histoire.

Avec un taux de réussite de 5 000 ans, pourquoi parier contre l'or ?

L'or est la seule monnaie à détenir en attendant la réinitialisation ou l'implosion du système financier. Une chose est certaine, la remise à zéro ne se fera pas sans encombres. Aucune banque centrale, ni aucun stratagème du gouvernement, ne pourra faire disparaître 2 quadrillions $ de dette et de passif (25x le PIB mondial) à coup de baguette magique.

L'or est une monnaie ayant une liquidité instantanée. Si pendant un certain temps il n'y a pas de papier-monnaie contre lequel l'échanger, l'or peut toujours être utilisé pour le troc, comme cela a déjà été le cas dans l'histoire.

L'argent liquide conservé dans une banque, dans n'importe quelle devise, deviendra sans valeur en raison de l'impression monétaire illimitée. Ou alors, les banques perdront tout dans leurs tentatives futiles de rembourser l'argent des déposants qui a été prêté 10 à 20 fois. La plupart des banques ont frauduleusement accepté l'argent des déposants, sachant qu'elles ne seraient jamais en mesure de le rendre. Ce système de Ponzi fonctionnera aussi longtemps que le monde pensera que la monnaie imprimée est de l'argent réel. Mais quand la musique s'arrêtera, tout le monde se rendra compte que ce n'était pas du tout de l'argent, mais seulement des morceaux de papier ou des entrées électroniques. À ce moment-là, la monnaie n'aura aucune valeur et peu de gens réaliseront que des centaines de milliards de dollars, euros, yens, etc. sont susceptibles de partir en fumée.

Mieux vaut détenir un actif comme l'or, qui n'est la dette de personne d'autre et qui ne comporte aucun risque de contrepartie, à condition que ce soit sous forme physique et en dehors du système bancaire.

Ne vous laissez pas berner par le début d'été de l'or

Après que les manipulateurs aient déversé 30% de la production annuelle d'or en quelques heures la semaine dernière, la demande a été faible. Alors que le prix a baissé de plus de 30 $, au début de la période estivale de trading, le marché de l'or devrait rester calme jusqu'à la fin d'août ou début septembre. Il s'agit d'une tendance saisonnière tout à fait normale.

La faible demande d'or et les marchés boursiers élevés ne laissent aucune place à l'excès d'optimisme. Les risques dans l'économie mondiale et le système financier sont si importants que n'importe quel catalyseur mineur pourrait rapidement faire éclater la plus grande bulle de l'histoire.

Les prix actuels de l'or et de l'argent sont une excellente opportunité de sortir des marchés en bulle surévalués et de la monnaie fiduciaire risquée, pour se procurer la meilleure assurance que la papier-monnaie puisse acheter aujourd'hui. Il s'agit d'une occasion historique de transférer la richesse d'un château de cartes extrêmement fragile vers l'actif de protection de richesse le plus solide à l'heure actuelle.


Source originale: https://goldswitzerland.com/follow-the-money-follow-china-russia-and-india/


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com - Fondateur MAM

   

Mes articles Site web


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits