Sept banques soupçonnées d'avoir manipulé la fixation des prix des métaux précieux

Publié par Gold Broker | 28 sept. 2015 | Articles

La Commission de la concurrence suisse (COMCO) a annoncé ce lundi l'ouverture d'une enquête sur la fixation des prix sur le marché des métaux précieux. Sept banques de renommée internationale sont dans le collimateur des autorités : UBS, HSBC, Deutsche Bank, Barclays, Morgan Stanley, Mitsui et Julius Baer.

Selon un communiqué, la COMCO dispose d’éléments laissant penser que ces banques « auraient éventuellement conclu des accords illicites à la concurrence dans le cadre du négoce de métaux précieux » tels que l'or, l'argent, le platine et le palladium.

Le gendarme suisse de la concurrence soupçonne « en particulier des accords possibles dans la fixation des prix, notamment en ce qui concerne les "spreads" [écarts entre le cours demandé et le cours offert] ».

Ces banques se seraient donc mises d’accord pour truquer les données envoyées aux régulateurs et qui servent à définir les prix officiels du marché. Une manipulation également utilisée dans le scandale du Libor.

Les conclusions de l'enquête sont attendues pour 2016 ou 2017, a précisé le régulateur.

Les banques risquent des pénalités financières si elles sont reconnues coupables. Deux d'entre elles, Julius Baer et de Deutsche Bank, ont affirmé leur volonté de coopérer avec les autorités.

Cette enquête est la dernière en date d’une longue liste de procédures concernant des manipulations présumées sur les marchés des changes, des produits dérivés et des matières premières. 

Le Département américain de la Justice (DoJ) avait notamment lancé une enquête contre plusieurs banques pour manipulation supposée des cours des métaux précieux


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :