La Russie devient le cinquième plus gros détenteur d'or au monde

Publié par Goldbroker ™ | 20 janv. 2019 | Articles 1577

Par Polina Devitt, Elena Fabrichnaya

La Russie a dépassé la Chine pour devenir le cinquième plus gros détenteur officiel d'or, alors que les sanctions occidentales ont poussé les achats de sa banque centrale à des niveaux records en 2018, selon les données publiées vendredi.

Avec l'appui du président Vladimir Poutine, la banque centrale a misé massivement sur l'or, souvent considéré comme un refuge ou une couverture naturelle contre le dollar, en effectuant des achats réguliers au cours des dix dernières années.

En 2018, la Russie a accéléré sa politique d'acquisition d'or et a liquidé ses bons du Trésor américain après l'imposition de sanctions économiques par Washington, les plus sévères depuis l’annexion de la Crimée en 2014.

La banque centrale russe a acheté 8,8 millions d'onces l'an dernier, a-t-elle annoncé vendredi, battant le record de 7,2 millions d'onces établi en 2017.

Au 1er janvier de cette année, la banque centrale détenait 67,9 millions onces d’or, contre 59,1 millions d'onces au début de 2018, soit les cinquièmes plus grandes réserves derrière les États-Unis, l’Allemagne, la France et l’Italie.

 

 

La Chine recule à la sixième place après avoir enregistré une augmentation de ses réserves d'or pour la première fois en plus de deux ans. Ses avoirs atteignaient 59,6 millions d'onces en décembre 2018, contre 59,2 millions d'onces en octobre 2016.

La Russie mise sur l'or

Selon des sources de l’industrie, la Russie mise sur l’or pour se protéger contre les sanctions américaines car le métal précieux ne peut être gelé, ni mis sur liste noire.

"La Russie cherche à diversifier ses réserves de change indépendamment du dollar", a déclaré un producteur d’or russe.

En mai dernier, le président russe Vladimir Poutine a déclaré : "Le monde entier voit que le monopole du dollar n'est pas fiable ; c'est dangereux pour beaucoup, et pas seulement pour nous".

La banque centrale achète l’or produit dans le pays aux banques commerciales. La taille de ses futurs achats est un secret d'État. Nul ne sait si elle continuera d'augmenter ses réserves d'or au même rythme, soit d'environ 14 % par an, en 2019.

Toutefois, la Russie a déjà acheté une partie importante de sa production domestique d'or, qui est également en hausse, mais à un rythme plus lent, ont indiqué des sources de l’industrie.

La banque centrale a refusé de commenter.

La Russie, troisième producteur mondial d'or, a augmenté sa production aurifère de 6% en 2017. Le Russian Gold Industrialists Union anticipait une augmentation de 3% de la production domestique en 2018.

Selon les dernières données du ministère russe des Finances, la Russie a produit 8,5 millions d'onces (265 tonnes) d'or entre janvier et octobre de l'année dernière.


Source originale: Reuters


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits