Le pic de l'or à $850 en 1980 correspond à $9,000 aujourd’hui

Publié par Goldbroker ™ | 29 mai 2013 | Articles

1. L'or et sa moyenne mobile à 200 jours

Le graphique r-gold représente le prix de l’or divisé par sa moyenne mobile à 200 jours. Cet indicateur a fait ses preuves en indiquant les bas et hauts majeurs de l’or ces dix dernières années. Récemment, le r-gold était encore dans le creux de la vague, mais il se dirige vers de nouveux sommets en 2013.

2. L’or et les clôtures mensuelles depuis 1970 :

Quand les experts prétendent que l’or se trouve en territoire record et, ainsi, dans une bulle, ils se réfèrent surtout au graphique de l’or à long terme (clôtures mensuelles). En regardant ce graphique, il serait facile de croire que l’or est vraiment dans une bulle et qu’un accident pourrait se produire. Son récent pic à $1,925 semble trop éloigné de sa moyenne à long terme de $383. Cependant, le problème avec ce graphique est qu’il est extrêmement déformé. En effet, ce graphique ne tient pas compte de la perte de pouvoir d’achat du dollar à travers le temps. Nous savons que le pouvoir d’achat d’un dollar de 2011 n’est pas le même que celui de 1980. Oui, les marchés haussiers se terminent quand ils deviennent des bulles, mais nous en sommes aujourd’hui très loin. Durant les précédentes « vraies » hausses, les investissements dans l’or et les minières représentaient plus de 20% du total investi, tandis que ce pourcentage aujourd’hui est encore sous 1%.

3. L’or et la moyenne historique calculée selon les chiffres officiels (CPI) du gouvernement :

Afin de calculer les « vrais » hauts pour l’or, il faut ajuster par l’inflation. En utilisant les statistiques d’inflation du gouvernement, on voit que le pic de $850 en 1980 est égal à $2,500 aujourd’hui. Vu qu’aucun marché haussier séculier ne s’est jamais terminé avant d’atteindre de nouveaux sommets « réels », cela signifie qu’il reste bien du chemin à parcourir pour ce marché haussier.

4. L’or et la moyenne historique, utilisant les statistiques shadow CPI de John Williams :

Afin de calculer les « vrais » hauts pour l’or, il faut ajuster par l’inflation. En utilisant les statistiques d’inflation ShadowStats, on voit que le pic de $850 en 1980 est égal à $9,000 aujourd’hui. Ces statistiques publiées par John Williams (www.shadowstats.com) nous montrent un graphique plus représentatif des vrais chiffres de l’inflation aux États-Unis. Comme ce graphique le démontre clairement, l’or est loin d’avoir atteint de nouveaux sommets « réels ».

5. L’or et le HUI – les minières vs l’or

Les minières varient dans le sillage du prix de l’or. Historiquement, les minières ont tendance à surpasser l’or quand il monte mais, depuis 2008, les minières sont restées loin derrière l’or. De tels extrêmes, comme ceux que nous voyons aujourd’hui, ne dureront pas encore très longtemps, et cela se traduira éventuellement par des gains importants pour les minières.

6. L’or et le Dow Jones – l’or comparé au DJIA depuis 1930 :

Le graphique Dow/or constitue un outil puissant pour déterminer les changements majeurs de direction. C’est simple : quand le graphique Dow/or atteint un pic, vous achetez de l’or et, quand le graphique Dow/or atteint un plancher, vous achetez des actions de sociétés (equities). Une fois votre position établie, vous pouvez surfer la vague qui monte ou qui descend pendant au moins une décennie. Le graphique Dow/or a encore donné un signal d’achat pour l’or en 2000 et, effectivement, onze ans plus tard, l’or a grimpé de près de 450%.

Mais, si c’est si simple, pourquoi n’entendons-nous pas plus parler de cet outil puissant?

Le graphique Dow/or n’est pas vraiment utile pour prédire les mouvements annuels des prix. Il pourrait bien nous laisser lire une tendance haussière pour l'an prochain, au lieu d’une tendance baissière, comme l’on s’y attendrait, et alors ce ne serait pas un indicateur fiable.

On pourrait faire l’analogie suivante, à savoir que les températures ne seront pas chaudes en été, en se basant sur une baisse abrupte d’une seule journée de printemps. Le problème est que le cycle Dow/or a une longueur d’onde si grande que nous, les humains, avons de la difficulté à nous positionner dans ce cycle.

7. La base monétaire des États-Unis, ou l’explosion de la masse monétaire :

Ce graphique démontre clairement que notre système monétaire actuel est cassé. En période d’incertitude et de stress économique, les gouvernements ont tendance à injecter assez de liquidité dans le système pour que les choses continuent. Et, quand les choses reviennent à la normale, ces gouvernements retirent ces liquidités du système. De bons exemples sont le bug de l’an 2000 et les événements du 11 septembre. Cependant, ces évènements sont minimes par rapport à la crise de 2008, car la masse monétaire a pratiquement triplé en trés peu de temps. Mais, encore, beaucoup de personnes ne comprennent toujours pas pourquoi le prix de l’or a triplé depuis 2008.

8. La dette publique des États-Unis :

Ce graphique représente la dette publique officielle des États-Unis, qui atteint plus de $14 mille milliards. Évidemment, la dette réelle est à des multiples de la dette officielle. La dette totale des États-Unis s’élève à près de $57 mille milliards, et le total des dettes non provisionnées des États-Unis excède les $100 mille milliards.

9. Les détenteurs étrangers de bons du Trésor US :

Nous savons tous que les États-Unis dépensent plus d’argent qu’ils n’en gagnent. Cet écart est, et a été, financé par des étrangers qui acceptent d’acheter des bons du Trésor en quantités qui ne cessent d’augmenter. Cette tendance semble s'essouffler, puisque les gouvernements étrangers n’accordent plus la même valeur au dollar US qu’ils le faisaient. C’est là, quand les gouvernements étrangers commencent à perdre confiance dans la monnaie de réserve internationale, que l’or reprend sa place de monnaie de choix. C’est à ce moment que l’or tente d’équilibrer le bilan des États-Unis. Le prix de l’or requis pour contre-balancer la dette totale US détenue à l’étranger dépasse les $12,500 l’once.

10. La performance de l’or vs le Dow Jones sur dix ans – où étaient vos fonds?

L’or a commencé à être haussier en avril 2001, après être descendu à $256, son plus bas de 21 ans. L’or a été sans aucun doute l’investissement de la décennie, terminant cette décennie à un sommet record de $1,425, soit des gains de plus de 550%, dépassant ainsi largement le Dow, le NASDAQ et le S&P 500. Malgré cette montée spectaculaire, l’or n’a toujours pas attiré l’attention de la plupart des investisseurs individuels, ce qui indique clairement que ce marché haussier est loin d’être terminé.


Source originale: Valcambigold


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits