Or : Nouveau marché haussier… ou toujours baissier ?

Publié par Gary Savage | 1 oct. 2018 | Articles 1321

Deux écoles de pensée s’affrontent en ce moment, et les deux sont fermement convaincues d'avoir raison.

Le cas haussier : l’or a débuté un nouveau marché haussier cyclique fin 2015.

Le cas baissier : le rebond à partir du plus bas de 2015 n’était que temporaire, et, au mieux, l’or est coincé dans un long canal latéral similaire à celui de la période 1980-2001.

Même si je dois admettre qu’il y ait de très bonnes raisons pour soutenir la thèse baissière, je ne suis pas convaincu qu’elle soit correcte.

J’ai souligné auparavant que l’or a tendance à évoluer dans une figure ABCD. La vague A est un rallye agressif qui sort d'un creux correctif majeur. La vague B est une forme de correction qui efface le sentiment haussier produit pendant la progression explosive de la vague A (les vagues B peuvent être plutôt complexes et épuisantes). La vague C est celle où les gains se font.

Puis, finalement, c’est le déclin avec la vague D, après que la vague C ait atteint son sommet et qu’une correction majeure ne débute. Voici un exemple de cette figure à quatre vagues dans le graphique ci-dessous :

 

 

Au fur et à mesure que nous avons avancé dans ce marché haussier séculaire, ces quatre vagues ont pris de l'ampleur et ont demandé plus de temps. Vous pouvez voir dans le graphique ci-dessus que la progression de la vague C, d’octobre 2006 jusqu’au plus haut de mars 2009, s’est étendue sur près de 18 mois, pour un gain de 89%.

L’avancée suivante de la vague C, qui a débuté en avril 2009, a duré 29 mois, pour un gain de 123%.

 

 

Plusieurs traders sont convaincus que l’or est maintenant pris dans un long marché baissier latéral. J’ai plutôt tendance à penser que nous sommes coincés dans un déclin très complexe et frustrant de la vague B.

Le "bébé rallye haussier" correspond aux paramètres d’une avancée de la vague A.

Mouvement explosif.

Cela a généré un sentiment haussier lorsque tout le monde a finalement reconnu que le long marché baissier était terminé.

Une portion significative du précédent déclin de la vague D a été retracée, mais on n’a pas dépassé le précédent sommet de la vague C (dans ce cas-ci, de retour à 38% Fibonacci).

 

 

 

Une fois que la vague A a atteint son sommet, la vague B arrive et efface l’optimisme généré par la puissante vague A. Cela peut se manifester soit par une correction importante qui teste à nouveau le creux de la vague D (mais qui ne descend pas en dessous), soit par une correction latérale complexe et frustrante qui finit par épuiser les traders qui s’attendaient à un retour rapide de la vague A.

Quant à moi, je suggère que l’or est sous l'emprise d'un déclin complexe et frustrant de la vague B depuis que la vague A a atteint son sommet en 2016.

 

 

Considérant que le cycle quotidien actuel de l'or est laissé en suspens, il n'est pas exclu que nous assistions à un nouveau déclin rapide dans les deux semaines à venir pour tester et casser de façon marginale le plus bas d’après élections, à 1 140 $, d’ici à ce que la vague B soit terminée et que la prochaine vague C commence.

Cela dit, je commence à me demander si le palladium, et peut-être maintenant l'argent, ne sont pas déjà en pénurie. Ils pourraient se déconnecter de l’or. Le rallye de vendredi de l’argent était assez convaincant, et il a brisé sa ligne de tendance intermédiaire.

 

 

Si l’argent se déconnecte de l’or et ne le suit pas vers le bas, ce serait un signal fort que la vague B touche à sa fin. La semaine prochaine pourrait confirmer cette théorie si l'or continue de baisser mais que l'argent l'ignore et monte en flèche.


Source originale: Smart Money Tracker


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gary Savage  Analyste technique / Spécialiste en placements

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits