Journal d'infos sur l'or et l'argent : Episode 5 (4-21 Août)

Publié par Gold Broker | 23 août 2015 | Articles

 

Transcription:

 

Depuis le début du mois d'août, l’or est en hausse et a brièvement cassé le niveau de résistance, à 1 150 $, aujourd’hui, le 20 août. Le prix de l’or sur le LBMA, a été fixé à 1 147,70 $ ce jeudi après midi.

 

 

 

 

L’argent a suivi l’or dans cette tendance à la hausse depuis le début du mois d'août, avec une baisse assez brève, mais suivi d’un renversement hier. Aujourd’hui, le prix de l’argent a été fixé à 15,50 $ à Londres, approchant du niveau de résistance, à 15,60 $.

 

 

 

 

1. À contre-courant de la tendance mondiale, les Coréens du Sud accumulent de l’or

Un article de Reuters nous apprend que la Corée du Sud est en passe d’acheter une quantité record d’or en 2015. Les coréens craignent qu’un effondrement des marchés boursiers chinois ne déstabilise les actions sud-coréennes, et ils souhaitent revenir à une valeur refuge traditionnelle, dans une période de bas taux d’intérêt. La Corée du Sud voit l’or comme une valeur de refuge et sûre depuis longtemps, et on estime qu’il y a environ 800 tonnes d’or détenues par les particuliers et dans des coffres privés. Durant la crise financière asiatique de 1997-1998, les autorités ont lancé une campagne pour acheter l’or des citoyens, et ont revendu cet or pour obtenir des dollars et ainsi augmenter leurs réserves de devises étrangères. Selon certains observateurs, la Chine pourrait faire la même chose, si nécessaire, et c'est pourquoi elle encouragerait ses citoyens à acheter de l’or.

 

Source: http://reut.rs/1KO7z3J

 

2. Les traders ont disparu du marché de l’or

Bloomberg rapportait, récemment, que les traders ont disparu du marché de l’or, alors que le prix de l'or est toujours proche de son plus bas depuis cinq ans. À date, le volume en août, un des mois les plus calmes de l’année, a baissé d’environ 8% depuis 2014. Avec moins de participants, la volatilité de l’or a dégringolé à son plus bas sur les neuf derniers mois. Ce déclin de la volatilité démontre que le « marché n’est pas si intéressé » par l’or, vu qu'il y a « moins de gens qui le transigent, » selon Tai Wong, le directeur du trading des produits liés aux matières premières chez BMO Capital Markets Corp., à New York.

 

 

Cependant, selon Nick Laird (Sharelynx.com), les volumes et les intérêts en cours prouvent le contraire.

 

 

Source: http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-08-06/traders-have-disappeared-from-the-gold-market

 

3. Goldman Sachs et HSBC achètent 7,1 tonnes d’or physique

Avery Goodman indique, dans un article de Seeking Alpha, que Goldman Sachs et HSBC ont récemment acheté 7,1 tonnes d’or physique, tandis qu’ils ont réalisé des prévisions à la baisse pour le prix de l’or sur le long terme. Selon Avery Goodman, l’or n’a pas été acheté pour des clients, mais bien pour ces banques elles-mêmes. En effet, les lingots ont été désigné par la Bourse comme étant livrable dans les comptes de ces banques sur le COMEX, et non dans des comptes de clients. Cependant, selon les analystes de Goldman Sachs et de HSBC, les perspectives pour l’or, à long terme, sont mauvaises… Ce qui semble en contradiction avec les récents achats de ces banques. Apparemment, les hauts dirigeants de Goldman Sachs et HSBC sont des « gold bugs », nous dit Goodman. Apparemment, ils ne font pas confiance aux ETF d’or ou, tout du moins, ils ne sont pas prêts à utiliser des parts dans ces ETF pour obtenir du métal physique. L’or physique est un investissement à long terme, partout et depuis toujours, dit Goodman. Il y a certainement une raison pour laquelle les banques choisissent d’accumuler des lingots d’or physique.

 

Source: http://seekingalpha.com/article/3421396-the-big-long-goldman-sachs-and-hsbc-buy-7_1-tons-of-physical-gold

 

4. L’or grimpe à un sommet de trois semaines, alors que la Chine fait augmenter le risque de guerre de devises

L’or a touché un plus haut de trois semaines après que la Chine ait augmenté le risque de guerres de devises, en dévaluant sa devise de 3,9%. Les « guerres de devises (Currency Wars)», un terme utilisé par l’ancien ministre des finances du Brésil, Guido Mantega, en 2010, pour décrire comment les pays compétiteurs, explicitement ou implicitement, affaiblissent leur taux de change pour stimuler les exportations, se sont intensifiées, ces dernières années. Comme les taux d’intérêt sont tombés à zéro dans quelques économies développées et que l’impression monétaire s’est propagée, les politiques de taux de change sont devenues les derniers leviers pour stimuler l’activité économique et, dans certains cas, éviter la déflation. Les investisseurs s'inquiètent que la Chine puisse continuer à pousser le Yuan vers le bas. Les guerres de devises sont considérées comme étant positives pour l’or.

 

Source: http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-08-11/gold-declines-as-record-cut-to-yuan-reference-rate-lifts-dollar

 

5. Des prix plus bas pour l’or devraient stimuler la demande indienne d’ici la fin de l’année 

La demande d’or de l’Inde dans la seconde moitié de 2015 pourrait grimper de plus d’un quart par rapport à l’année précédente. Des prix plus bas devraint encourager les achats durant la saison des festivals, vers la fin de l’année, selon le World Gold Council. La demande pour la joaillerie d’or est habituellement robuste au dernier trimestre, car le pays célèbre des festivals tels que Diwali et Dussehra, une période propice à l'achat d'or. La demande rurale représente près des deux-tiers de la demande d'or totale de l’Inde.

 

Source: http://in.reuters.com/article/2015/08/13/india-gold-demand-idINKCN0QI0CE20150813

 

6. L’Europe en crise : Tout le monde, de Poutine aux épargnants ordinaires, accumule de l’or

Le quotidien britannique The Telegraph rapporte que la crise financière a déclenché une vague d’achat d’or en Europe. Les achats européen ont été menés par l’Allemagne, où les ventes de lingots et de pièces ont augmenté de 24% à 24,1 tonnes au second trimestre. La demande en Autriche et en Suisse a aussi grimpé significativement. The Telegraph cite Alistair Hewitt (World Gold Council), qui a déclaré que le marché d’or européen était passé de « non existant » au « marché de lingots et de pièces le plus important au monde,» surpassant même l’Inde lors de la première moitié de l'année. Les pièces achetées sont des petites dénominations, ce que le World Gold Council peut mettre en contraste avec la crise financière de 2008, quand des pièces de dénomination plus élevée étaient achetées. Selon le World Gold Council, cela indique que la plupart des gens qui cherchaient à obtenir une exposition aux lingots et aux pièces étaient des investisseurs au détail.

 

La Russie a également triplé son stock d’or pendant la dernière décennie, ce qui pourrait fournir à Vladimir Poutine, le président russe, des munitions pour se protéger contre la dévaluation du rouble. « La Russie continuera d’être un acteur important du marché mondial de l’or, en particulier grâce à la demande de sa banque centrale, » a déclaré le World Gold Council.

 

Source: http://www.telegraph.co.uk/finance/personalfinance/investing/gold/11799264/Europe-in-crisis-everyone-from-Putin-to-ordinary-savers-are-stockpiling-gold.html

 

7. La demande d’or en Chine semble tenir malgré le déclin du Yuan

Selon le World Gold Council, la demande d’or chinoise cette année sera au moins la même que l’an dernier, tout juste sous les 1 000 tonnes, et elle ne sera pas affectée par la récente dévaluation de la devise. Les prix de l’or libellés en Yuan en Chine, le plus grand consommateur du métal, ont grimpé d’environ 6% après la dévaluation du Yuan, grâce en partie aux investisseurs qui recherchaient une valeur refuge quand leur devise fléchissait, selon des traders. « Les investisseurs chinois reconnaissent le rôle spécial que joue l’or en tant qu’outil de protection contre la dévaluation de la devise, » a dit à Reuters Roland Wang, directeur général du World Gold Council en Chine.

Les réserves d’or de la Chine ont augmenté de près de 19 tonnes en juillet, depuis juin, a annoncé la banque centrale vendredi, faisant état publiquement de ses réserves pour la deuxième fois en deux mois, ce qui est perçu comme une tentative de Beijing d’augmenter la transparence. Cela indique qu’à partir de maintenant, la Chine compte faire un rapport de ses réserves d’or tous les mois. Auparavant, elle rapportait ses réserves tous les cinq ans.

 

Source: in.reuters.com/article/2015/08/13/china-gold-wgc-idINKCN0QI16N20150813

 

8. L’achat d’or par les banques centrales a été de 137 tonnes : 18ème trimestre consécutif d’achats net

Les achats d’or des banques centrales sont légèrement inférieurs à l'an dernier, mais la demande continue de croître. La diversification, pour ne plus autant dépendre de devises comme le dollar US, demeure le facteur clé de la demande d’or dans ce secteur.

 

Source: http://www.gold.org/supply-and-demand/gold-demand-trends

 

Alan Greenspan, l'ancien président de la Réserve fédérale américaine (Fed), a dit : « L’or est comme un canari dans une mine de charbon… il avertit de problèmes à venir sur les marchés de devises. »

 


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :