Italie : Salvini envisage de puiser dans les réserves d'or pour combler le déficit budgétaire

Publié par Goldbroker ™ | 11 févr. 2019 | Articles 1059

Par Angelo Amante et Steve Scherer

Puiser dans les réserves d’or de l’Italie pour combler le déficit budgétaire pourrait être une bonne idée, a déclaré lundi le vice-président du Conseil Matteo Salvini. 

Le quotidien La Stampa, citant des sources du Trésor, rapporte que le gouvernement envisage d’utiliser une partie des réserves d’or détenues par la Banque d’Italie pour s’épargner une loi de finances rectificative cette année et une augmentation de la TVA en 2020. 

“Ce n’est pas un dossier que je suis mais cela pourrait être une bonne idée”, a déclaré le chef de file de la Ligue, parti d’extrême droite membre de la coalition populiste au pouvoir, interrogé par des journalistes à Rome. 

Matteo Salvini a aussi prôné des changements à la Banque d’Italie, mais pas forcément de personnes, affirmant que la banque centrale devait être indépendante “mais non irresponsable.”

Un ministre italien dément un recours aux réserves d'or

Le ministre italien de l'Agriculture Gian Marco Centinaio a dit lundi n'avoir jamais entendu parler d'un recours aux réserves d'or du pays pour combler le déficit budgétaire, démentant ainsi une information de presse.

"Je n'ai jamais entendu parler au conseil des ministres ou dans d'autres enceintes politiques de mettre la main sur l'or de la Banque d'Italie", a assuré Gian Marco Centinaio, interrogé par Radio Capital.

Mercredi, dans une interview à la télévision publique RAI, Claudio Borghi, président de la commission budgétaire de la chambre basse et porte-parole de la Ligue pour les questions économiques, a déclaré : "Nous ne souhaitons pas vendre un gramme d'or".

Selon les dernières données officielles, l'Italie est le troisième plus gros détenteur d'or de la planète, avec 2,451.8 tonnes, derrière les États-Unis (8,133.5 tonnes), l'Allemagne (3,369.7 tonnes), et devant la France (2,436 tonnes).

 


Source originale: Reuters


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits