Il n'y aura jamais de système monétaire sain

Publié par Egon Von Greyerz | 28 oct. 2016 | Articles

Alors que l'or marque une pause dans sa route vers les sommets, il est intéréssant de regarder un peu en arrière et de comprendre pourquoi l'or s'est apprécié de façon si spectaculaire au cours des 100 dernières années et pourquoi cela va continuer.

La plupart des gens ne savent pas ce qu'est l'argent. S'ils ont 100 dollars ou 100 euros, ils croient que cela représente une valeur réelle ainsi que la durabilité. Peu de gens réalisent que leur monnaie qu'ils appellent "argent" n'a en réalité rien à voir avec la vraie monnaie. Toutes les monnaies papier sont éphémères et retournent à leur valeur intrinsèque de zéro. Les gouvernements irresponsables s'accrochent au pouvoir en imprimant ou en empruntant des quantités infinies de monnaie fiduciaire, dans l'espoir d'apaiser les gens et d'acheter des votes. La monnaie papier, comme son nom l'indique, ne sera jamais de l'argent réel. Elle est délivrée par décret et ne repose sur rien d’autre que de la dette et du passif.

Le pouvoir corrompt et l'argent corrompt.

C'est une combinaison fatale qui détruit non seulement les personnes, mais aussi les nations. Malheureusement, nous avons atteint une période de l'histoire où les quantités illimitées de monnaie fiduciaire qui ont été créées détruiront également les continents.

L'hyperinflation type ZIMBABWE frappera la plupart des devises

L'exemple ci-dessous nous permettra de comprendre ce que l’argent est, et n’est pas.

La plupart des habitants du Zimbabwe ont cru que le dollar zimbabwéen était de l’argent et qu’il récompensait un travail et ou une production. 

Mais lorsque les irresponsables du régime ont commencé à manquer d’idées et d’astuces pour dissimuler leur incompétence dans la gestion de l’économie, ils ont dû imprimer des quantités infinies de monnaie jusqu’à ce que le billet de 100 milliards de dollars zimbabwéen ne vale plus rien. L’inflation au Zimbabwe a augmenté de façon exponentielle. En 2008, l’inflation annuelle était estimée à 89,700,000,000,000,000,000,000%.

 

Zimbawe's Hyperinflation

 

Le Zimbabwe est le parfait exemple d'un pays qui était prospère à l’origine mais qui a été complètement détruit par une mauvaise gestion. Le pays a un secteur agricole très performant, détenu principalement par des Britanniques depuis l’époque de la Rhodésie du Sud. Il dispose également de ressources minérales considérables. Mais cette richesse a été progressivement détruite lorsque le Zimbabwe a acquis son indépendance. Au cours de ce tragique déclin, des terres et domaines privés ont été expropriés et des entreprises ont été nationalisées.

Le Zimbabwe démontre parfaitement comment détruire une monnaie en tuant l’entreprise privée et en la remplaçant par l'ingérence et le contrôle du gouvernement. Il existe de nombreux autres exemples à travers l’histoire. La division de l’Allemagne après la seconde guerre mondiale illustre comment l'économie d'un pays peut être détruite à cause des politiques désastreuses – l'Allemagne de l’Ouest, une économie prospère et de libre marché était opposée à l'Allemagne de l’Est, une économie communiste pauvre et centralisée.

 

3 kinds of money

 

Le déclin du dollar américain a été beaucoup plus rapide que ne le pensent la plupart des gens. En 1971, un billet de 100 dollars américain permettait d'acheter un lingot d'or de 100 grammes (environ 3 onces). Aujourd’hui, avec 100 dollars, vous pouvez acheter un petit bout ou 3% de ce même lingot de 100 grammes.

Mais le dollar américain n’est pas le seul à se déprécier. Les principales devises comme l’euro, le yen, la livre sont engagées dans une course vers le bas, ainsi que toutes les autres devises.

L'or est la monnaie par excellence et la seule qui survivra

Le graphique ci-dessous prouve que l’or est la vraie monnaie et que son pouvoir d’achat reste stable (ligne horizontale à 100 $). L'or ne monte pas. Il exerce la fonction que différentes monnaies devraient tenir. L’or est une valeur stable, et ce depuis des milliers d’années. Il y a 2000 ans, une once d’or achetait un beau costume, et c’est toujours le cas aujourd’hui. C’est exactement le rôle qu’une monnaie devrait exercer. Elle devrait maintenir sa valeur au fil du temps. Mais si nous regardons le graphique ci-dessous, nous voyons que les monnaies ont perdu entre 97 et 99% de leur valeur face à l’or au cours des 100 dernières années.

 

100 years of paper money

 

Comme le montre le graphique ci-dessus, il ne reste plus que 1 à 3 % au dollar, à l’euro, au yen et à la livre pour atteindre zéro. Cette chute finale est garantie et ce n’est plus qu’une question de temps. Alors que la dette grandit de façon exponentielle depuis 2006, nous pourrions assister à cette destruction finale des monnaies dans les 5 à 7 prochaines années. Et si la dette n’engendre pas cet effondrement, les contreparties face aux 1.500.000 milliards de produits dérivés feront défaut.

Ce qui était censée être une monnaie et une réserve de valeur s’est transformée en une promesse sans valeur qui ne pourrait même plus être utilisée lors de transactions. Au stade final de l'hyperinflation, les zimbabwéens voulaient des dollars américains ou de l’or.

La destruction monétaire est la norme historique

Il est fascinant de voir que la destruction monétaire est la norme historique et qu'aucune monnaie papier n’a jamais survécu. Il semble donc peu probable que l’on connaisse un jour un système avec une monnaie saine. Il y a eu des périodes où c'était le cas, mais ces moments n'ont pas duré longtemps. Le pouvoir a un tel effet nocif sur les politiques que l'envie d’imprimer et de dépenser de l’argent semble irrésistible.

La solution la plus simple serait de se débarrasser de toutes les banques centrales car elles sont la raison principale pour laquelle les monnaies se déprécient et finissent par avoir moins de valeur que le bout de papier sur lequel elles sont imprimées. Les banques centrales remplissent deux fonctions principales : elles manipulent artificiellement les taux d’intérêt et elles impriment de la monnaie. En manipulant les taux d’intérêt, elles détruisent les lois naturelles de l’offre et de la demande. Si la demande pour l’argent est forte, les taux d’intérêt dans un marché libre vont monter pour freiner la demande de monnaie. De plus, des taux d’intérêts supérieurs compensent correctement les déposants pour les risques supplémentaires qu’ils prennent.

Manipulation financière sans précédent

Ce qui se passe aujourd’hui est l'opposé d’un marché libre. La dette mondiale a été multipliée par plus de dix en 25 ans et les taux d’intérêt sont nuls voire négatifs. Nous assistons à une répression financière ou manipulation sans précédent. Elle détruit complètement le libre marché et sème les graines d’une apocalypse financière. A chaque fois que les lois naturelles de l’offre et la demande ont été perturbés, cela a toujours engendré de graves conséquences.

Une chose est sûre. Le système financier actuel ne survivra pas parce qu’il repose sur des principes qui ne sont pas durables. Dans un tel système, il n'y a pas de monnaie saine.

L’or est la seule vraie monnaie, et il continuera à refléter la mauvaise gestion de l’économie mondiale ainsi que la dépréciation des monnaies jusqu’à ce qu’elles finissent par ne plus rien valoir.


Source: Matterhorn - GoldSwitzerland


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Egon Von Greyerz  Membre du conseil d'administration de Goldbroker.com - Fondateur MAM

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :