Hong Kong : le marché de contrats à terme sur l’or débute mieux que prévu

Publié par Gold Broker | 15 juil. 2017 | Articles

Par Enoch Yiu

Le deux nouveaux produits à terme sur l’or lancés lundi 10 juillet sur le marché de Hong Kong ont débuté en traitant un volume de transactions plus élevé que prévu. Les traders attribuent ce bon démarrage au règlement en livraison physique et à de plus longues heures de trading.

Les deux produits, l’un en dollars US et l’autre en Yuan, marquent la troisième tentative de la bourse locale pour se lancer dans le trading de l’or.

À 19h30, 11 heures après leur lancement à 8h30, 3 098 contrats à terme avaient été échangés. 2 186 libellés en Yuan et 912 en dollars US. Chaque contrat représente un kilogramme d’or. La session continuera jusqu’à 1h, mardi matin.

"Les chiffres de la première journée des deux contrats à terme sur l’or ont été meilleurs qu'anticipé. Le marché de l’or est habituellement très calme les lundis, mais le fait que HKEX puisse générer un tel volume de transactions est un bon départ" a déclaré Jasper Lo Cho-yan, stratégiste en chef chez King International Financing.

Lo a indiqué que les contrats à terme sur l’or en Yuan étaient plus attrayants que ceux en dollars US, peut-être parce que les investisseurs s’attendent à ce que le Yuan s’apprécie par rapport au dollar US.

"Les investisseurs qui parient sur les contrats à terme sur l’or en Yuan pourraient bénéficier à la fois d’une montée des prix de l’or et de l’appréciation du Yuan," a-t-il déclaré.

Lo et d’autres traders d’or sont optimistes pour ces deux nouveaux produits parce qu’ils offrent la livraison physique, possèdent de meilleures caractéristiques et une marge plus faible que les versions précédentes qui ont échoué. Charles Li Xialjia, directeur général de HKEX, a déclaré que c’est la première fois que la bourse locale offre le règlement par livraison physique.

"C’est aussi la première fois que nous lançons des produits sur l'or en dollars US et en renminbi en même temps," a-t-il déclaré lors du lancement.

HKEX, qui gère la bourse et le marché des contrats à terme à Hong Kong, s'est donné les moyens de son ambition en vue d'étendre ses activités vers les matières premières. Elle a acheté le London Metal Exchange en 2012 pour gagner du temps dans la réalisation de cet objectif.

Le LME a aussi lancé de nouveaux produits sur l’or lundi.

"En lançant les produits sur l’or à Hong Kong et à Londres en même temps, cela signifie qu’ils peuvent être échangés 24 heures par jour," s'est réjoui Li.

Haywood Cheung Tak-hay, président de la Chinese Gold and Silver Exchange Society, a déclaré : "Les nouveaux produits à terme sur l’or incluent la livraison physique, ce qui devrait les rendre très attrayants pour les utilisateurs finaux comme les joailliers et les détaillants qui voudraient transiger ces produits pour se couvrir contre les risques liés à leur demande d’or."

La dernière fois que le HKEX avait lancé un produit sur l’or était durant la crise financière d’octobre 2008. Ce produit a été abandonné en mars 2015 à cause des mauvais chiffres. Selon Li, c’était le bon moment pour redémarrer.

"Le marché de l’or a considérablement changé depuis 2008, et la Chine et le renminbi ont aussi beaucoup évolué," a-t-il déclaré.

En 2008, la Chine n’avait pas encore entamé le processus d’internationalisation du Yuan. Cela a commencé en 2009, lors que Beijing a permis aux investisseurs internationaux d’utiliser la devise pour régler les transactions et les investissements.

"Le Yuan est aujourd'hui devenu une devise internationale et une des devises de réserve dans lesquelles les banques centrales investissent. La demande pour les produits libellés en Yuan est énorme," a indiqué Li.

"Plusieurs personnes qui transigent de l’or se réfèrent principalement aux prix cotés aux États-Unis et à Londres. En Asie, il n’y a pas de prix de référence, et j’espère que ce tout nouveau contrat à terme jouera ce rôle pour les produits sur l'or échangés dans le fuseau horaire asiatique."

La Futures Exchange, qui fait dorénavant partie de HKEX, a offert des contrats à terme sur l’or pour la première fois dans les années 1980. Mais ceux-là furent supprimés au milieu des années 1990, à cause d’un manque d’intérêt.

Plusieurs personnes ont blâmé les courtes sessions de trading pour expliquer les échecs précédents. Les contrats à terme sur l’or lancés en 2008 ne se transigeaient que huit heures par jour, tandis que le Chicago Mercantile Exchange, aux États-Unis, opère 23 heures durant.

Il semble que les leçons aient été tirées : les deux nouveaux marchés de contrats à terme sur l’or à Hong Kong seront ouverts 16 heures par jour.


Source originale: South China Morning Post


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits