La hausse des taux de la Fed ralentit la course de l’or vers 1 300 $

Publié par Gold Broker | 14 juin 2017 | Articles

VENTES AU DÉTAIL ET DOLLAR FAIBLES

La Réserve fédérale américaine a relevé d'un quart de point de pourcentage son taux directeur, qui oscillera dans une fourchette de 1 à 1,25 pour cent, malgré une économie qui donne des signes mitigés. Le mois dernier, les ventes au détail ont décliné de 0,3% aux États-Unis, alors que l’on s’attendait à ce qu’elles restent stables, et l’indice des prix à la consommation est resté sous la cible de 2% de la Fed. Le FOMC (Federal Open Market Committee) a justifié sa décision en évoquant un marché du travail robuste et le caractère sans doute momentané du ralentissement de l’inflation. Cette hausse de taux est la deuxième en trois mois et la quatrième depuis le début du cycle de normalisation de la politique monétaire entamé en décembre 2015.

"Les données reçues depuis notre dernière réunion en mai indiquent que le marché de l’emploi a continué à se renforcer et que l’activité économique a progressé modérément jusqu’à présent" a déclaré la banque centrale dans un communiqué. "Le Comité pense pour l'heure lancer un programme de normalisation du bilan cette année, pour autant que l'économie évolue globalement conformément aux attentes".

Certains analystes considèrent que les perspectives de reprise économique, avec les incessants bouleversements politiques à la Maison-Blanche, sont "moins qu’encourageantes", et doutent que la Fed puisse garder le cap avec une troisième hausse en 2017. Goldman Sachs a déjà, par ailleurs, prédit qu’une telle hausse se ferait en décembre, plutôt qu’en septembre.

DIVISIONS À L’ÉTRANGER

À l'international, le voyage du président américain en Europe a semé la division parmi les alliés traditionnels (Allemagne et France), alors que le gouvernement pro-Brexit de Theresa May sort ébranlé d'une élection générale qui était censée le renforcer. Les accusations incessantes d’interférence de la Russie dans les affaires intérieures d'autres pays suscitent des craintes au sujet du futur ordre mondial.

l'or recule après la Fed

Le prix de l’or a touché les 1 280 $ l’once cette semaine, avant de reculer à un plus bas de 3 semaines après la hausse des taux. Très peu d’analystes pensent qu’il n’atteindra pas les 1 300 $, et certains prédisent même qu’il montera jusqu'à 1 400 $, étant donné que les promesses de l’administration Trump pour revitaliser l’économie restent embourbées dans des intrigues politiques.

Ce dont nous sommes certains, c’est que l’incertitude politique et financière a tendance à pousser le prix de l’or à la hausse.

Il est important que vous, cher lecteur, vous informiez et agissiez pour protéger vos intérêts.


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits