Le fixing de l'argent à Londres prendra fin le 14 Août 2014 : vers la fin de la manipulation des cours des métaux précieux ?

Publié par Goldbroker ™ | 16 mai 2014 | Articles

Alors que plusieurs autorités financières internationales enquêtent pour détecter d'éventuelles manipulations sur le marché des métaux précieux (en particulier la BaFin en Allemagne qui a rappelé que la « manipulation des cours des métaux précieux est pire que le scandale du Libor »), la Deutsche Bank avait indiqué en janvier vouloir se retirer du comité chargé de fixer les cours de l'or et de l'argent, le Fixing. La London Silver Market Fixing Ltd ne comptait alors plus que deux membres : HSBC et la Bank of Nova Scotia. Et, conséquence encore plus troublante, la London Silver Market Fixing Ltd a annoncé du jour au lendemain qu'elle cesserait d'exister après le 14 août 2014.

Ceci est la première d’une longue liste de victoires pour ceux qui se battent pour des marchés des métaux précieux équitables ne faisant l’objet d’aucune manipulation.

Extrait du communiqué de presse :


"La London Silver Market Fixing Limited (la 'Société') annonce qu'elle cessera de gérer le fixing de l'argent à Londres à compter du 14 août 2014. Jusque-là, la Deutsche Bank AG, la HSBC Bank USA N.A. et la Bank of Nova Scotia resteront membres de la Société, et la Société gèrera le fixing de l'argent et continuera à travailler en coopération avec la FCA et d'autres intervenants.

La période jusqu'au 14 août 2014 permettra au marché de s'ajuster en concertation avec les clients et les participants du marché.

La London Bullion Market Association, une association professionnelle qui réunit les teneurs de marché pour l'or et l'argent, a exprimé sa bonne volonté pour aider aux discussions entre les participants au marché dans le but d'explorer si le marché souhaite développer une alternative au fixing londonien de l'argent.

 

FAQ

1. Que se passera-t-il après le 14 août 2014 ? Est-ce que la fixation du cours de l’argent cessera d'exister ?

À compter de la cessation d'activité prenant effet le 14 août 2014, la Société cessera de gérer la fixation du cours de l’argent, et plus aucun prix fixant le cours de l’argent ne sera publié par la Société.

2. Que se passera-t-il au cours de la période entre aujourd'hui et cette date ?

La Société a l'intention de continuer à gérer la fixation du cours de l’argent au quotidien et de publier les prix fixant le cours de l’argent tout au long de cette période.

3. Pourquoi une période de préavis de trois mois ?

Même si les membres de la Société ont la possibilité de démissionner après une période de préavis de sept jours révolus, ils ont confirmé être prêts à continuer à assurer leurs fonctions au sein de la Société jusqu'au 14 août 2014 (inclus).

4. Que se passera-t-il après le 14 août 2014 pour les intervenants de marché dont les contrats sont en rapport avec la fixation du cours de l’argent ?

La Société n'est pas en position de faire des commentaires sur ces questions, mais les intervenants de marché peuvent en discuter avec leurs cocontractants.

5. Qu'est-ce que cela signifie pour les sociétés qui fixent le cours de l'or, du platine et du palladium ?

Cette décision ne concerne que le fixing de l'argent à Londres gérée par la Société. La Société n'est pas en position de faire des commentaires sur les autres comités de fixation des cours."


Cette perte des (manipulateurs) agents fixant les prix des métaux précieux a été « expliquée » de manière amusante par John Dizard du FT : « Le terrain est peut être équitable, mais il ne reste pas assez de joueur pour faire une partie. » En se moquant de ceux qui préfèrent les marchés qui ne sont pas manipulés, il dit :

"... une fois que cette attitude moralisatrice s'essouflera, les habitants de l'île de BaFin pourraient se rendre compte qu'ils ont aidé à créer un terrain de jeu plus équitable sans qu'il y ait suffisamment de joueurs pour faire une partie. Jusqu'ici, il semblerait que les gros bénéficiaires de l'opération de persuasion de la BaFin aient été les courtiers de moindre importance actifs sur les marchés internationaux de l'argent. Même s'il y aura toujours quatre participants pour fixer le prix de l'or à Londres, la fixation du cours de l'argent à midi ne disposera désormais que de deux participants, et la logique nous fait dire que cela revient à dire qu’il n’existe aucun marché."

En réalité, cela signifiera qu'il n'existera aucun marché manipulé par une poignée d'intervenants. Cela sous-entend également qu'il faudra adopter un mécanisme de fixation des cours plus transparent : qui repose sur l'intégralité du marché, et pas seulement sur des entreprises qui exercent leur activité depuis des décennies à partir des sous-sols lambrissés des Rotschild à Londres.

 

 

Évidemment, pour Gizard il n'y aucune manipulation :

"La Deutsche Bank cessera de participer au rituel de la fixation d'un cours standard pour l'or physique. Bien qu'aucun méfait de la part de ceux qui participent à la fixation du cours de l'or n'ai été prouvé sur le plan légal, et même si cela n'a jamais été démontré de manière convaincante dans une modélisation économétrique, la Deutsche Bank a apparemment fait l'objet d'une forte pression sociale de la part de ses régulateurs internes pour se retirer."

En effet, ces banques se retirent de certaines opérations lucratives à cause d'une « pression sociale », et non parce qu'elles savent pertinemment que le bras de la justice est sur le point de s’abattre et d’écraser un accord existant avec des éléments criminels. Même si nous sommes ravis de savoir que M.Gizard ne sera pas d'accord, nous sommes certains qu'après le 14 août, le modèle de détermination des cours ne sera sans aucun doute pas exempt de toute manipulation (le plus certainement de la part de la BRI) mais qu'il constituera un bien meilleur modèle.

Il ne reste qu'à espérer que, dans le futur, tous les vestiges des manipulations relatives aux cours de l'or et de l'argent finiront par disparaître, et permettront de donner naissance à ce qui pourrait être la première détermination des cours des métaux précieux sans aucune manipulation de la part des banques commerciales et centrales. 

Selon le même FT :

"Le fixing est née à la fin du 19ème siècle, lorsqu'une poignée de courtiers londoniens milliardaires se sont mis d'accord pour se réunir tous les jours dans un nuage de fumée de cigares afin de fixer le cours du « métal du diable ». Mais aujourd'hui, après 117 années d'activité, la London silver fix – la référence mondiale pour le métal - est sur son lit de mort.

Les trois banques qui dirigent la fixation du prix de l'argent ont annoncé mercredi que le cours de l'argent sera « fixé » pour la dernière fois le 14 août à midi. Cette décision fait suite à une enquête plus approfondie de la part des organismes de régulation européens et américains sur la fixation des cours des métaux précieux après le scandale du Libor et une enquête sur les éventuels abus sur le marché du Forex.

Le mois dernier, la Deutsche Bank a renoncé à ses sièges aux seins des comités fixant les cours de l'argent et de l'or, suite à son incapacité à trouver des acheteurs. De ce fait, il ne reste que deux membres pour la fixation du cours de l'argent, HSBC et la Bank of Nova Scotia.

Les intervenants de marché ont déclaré que le processus de fixation, qui se déroule par téléconférence et qui permet aux sociétés minières, aux institutions financières et aux joailliers d'effectuer des transactions sur l'argent et de valoriser leurs actions et leurs contrats, ne pourrait pas fonctionner correctement avec un nombre de membres réduit à trois. La Financial Conduct Authority du Royaume-Uni a demandé à la Deutche Bank de rester trois mois supplémentaires pour permettre au prix de référence de disparaître de manière ordonnée.

« La Deutsche Bank a reporté son départ de la London Silver Market Fixing du 29 avril 2014 au 14 août 2014, moment à partir duquel  le prix de référence cessera d'exister », a indiqué la banque mercredi.

En d'autres termes, la FCA - sans aucun doute en accord avec la Banque d'Angleterre - a largement fait pression pour que la structure manipulatrice actuelle reste en place pendant trois mois, contre la volonté de l’organisme de régulation allemand et de la Deutsche Bank qui voulait se retirer le plus tôt possible.

Nous avons hâte de savoir ce qui va se passer après le 14 août, au moment où le fixing de l'argent aura officiellement disparu.


Source originale: Zerohedge


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.

Tags : Or Manipulation

Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits