Dégonflement de l’effet Trump, l’or en hausse

Publié par Gold Broker | 19 mai 2017 | Articles

La demande pour les valeurs refuge grimpe sur fond de volatilité

Le prix de l’or s’est lancé de façon déterminée dans une trajectoire ascendante à la mi-mai, tandis que plusieurs indices américains ont décliné à leurs plus bas niveaux depuis que Donald J. Trump et le parti républicain ont remporté les élections présidentielles. Depuis le 7 novembre 2016, les marchés ont évolué à la hausse, avec les promesses générées par l'arrivée d’un businessman à la Maison blanche et les perspectives de baisses d’impôt, de déréglementation et de dépenses publiques massives. L’exubérance a persisté malgré 100 premiers jours mitigés mais, trois semaines plus tard, il semble qu’elle se soit arrêtée brutalement.

Cela n’est certainement pas le résultat d’un événement particulier, mais plutôt l’atteinte d’un point critique dans le bourbier politique entourant le président américain. Le renvoi "nixonien" du directeur du FBI, James Comey, avec son cortège d’explications, et les accusations d'interférence dans l’enquête fédérale sur l’implication soupçonnée des Russes dans la campagne électorale, suivi par la nomination d'un enquêteur spécial indépendant, ont poussé politiciens et journalistes à utiliser le mot "destitution" (impeachment en anglais). Comme pour ajouter de l'huile sur le feu, le président a partagé des informations hautement confidentielles avec des officiels russes de haut rang, ce qui a altéré la confiance du public dans la capacité de l'administration Trump à protéger le pays contre le terrorisme.

"TOUt va se retourner contre nous"

Mercredi, le 17 mai, le Dow Jones et le S&P 500 sont passés sous leurs moyennes mobiles à 50 jours et le Nasdaq a connu sa pire journée en presque un an. Les actions bancaires ont perdu 3%, les technologies 2,8%, et le dollar a perdu tous ses gains de l’ère Trump. Les grands stratèges de marché, comme David Selkin de Newbridge Securities, trouvent que le sentiment a changé, et que cela pourrait être plus que temporaire. Il a déclaré à Reuters que les inquiétudes portent sur le long terme et qu'il faudra en payer les pots cassés.

Les investisseurs, en masse, semblent abandonner les rêves inspirés par l’élection de Donald Trump, et se mettent à douter sérieusement de sa capacité à remplir ses promesses, favorables aux marchés, de réformer le système fiscal, de dépenser 1 000 milliards $ en infrastructures, et ainsi de suite. Ces plans risquent d’être retardés indéfiniment, sinon de mourir complètement.

CONCLUSION

À l’épreuve des balles. Enduit de Teflon. Trempé dans l’acier. C’est ce qu’on disait de l’effet Trump, les cent premiers jours, mais il semble que cet effet a frappé un mur mercredi, le 17 mai. L’indice de volatilité VIX (indice "de la peur" de Wall Street), à des niveaux historiquement bas depuis plusieurs années, a grimpé en flèche de 46%. Cela reflète ce qui a poussé les investisseurs vers les valeurs refuge tout au long de 2017. Le prix de l’or, malgrè un affaiblissement en fin de semaine, continue sa marche vers le haut. Reste à voir si le Comité fédéral des marchés ouverts (FOMC) de la Réserve fédérale pourra respecter son intention de procéder à une nouvelle hausse des taux d'intérêt lorsqu’il se réunira en juin.


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :