La banque centrale indienne achète de l'or pour la première fois depuis près d'une décennie

Publié par Goldbroker ™ | 4 sept. 2018 | Articles 1411

La Reserve Bank of India (RBI) a acheté de l'or pour la première fois depuis près d'une décennie, signalant un regain d'intérêt pour le métal comme réserve de valeur, alors que les rendements et la valeur des obligations à revenu fixe diminuent dans un contexte de hausse des taux d'intérêt.

Selon son rapport annuel, la RBI a accumulé 8,46 tonnes d'or au cours de l'exercice 2017-18, qui s'est clôturé le 30 juin, portant le niveau actuel de ses réserves à 566,23 tonnes.

En novembre 2009, date de sa dernière transaction d'or, l'Inde avait acheté 200 tonnes au FMI.

Au cours des neuf dernières années, le stock d'or de la RBI est demeuré stable à 17,9 millions d'onces. La RBI a repris ses achats d'or en décembre 2017.

Au 30 juin, les réserves d'or de l'Inde s’élevaient à 18,20 millions d’onces, soit 566,23 tonnes, contre 17,9 millions d’onces en novembre 2017.

Cette décision d'acheter du métal précieux est importante car, contrairement à de nombreuses autres banques centrales comme la Banque populaire de Chine, la RBI ne négocie pas régulièrement de l'or, bien que cela soit autorisé par le RBI Act.

Les économistes estiment qu'investir dans l'or est une mesure prudente de la banque centrale en cette période de hausse des taux d'intérêt. La RBI a déjà liquidé près de 10 milliards $ de titres du Trésor américain entre avril et juin, selon les données du département du Trésor américain.

"L'ajout d'or aux réserves de change de la RBI fait probablement partie d'une stratégie de diversification, en tenant compte à la fois des réserves accumulées en 2017 et de l'évolution des risques mondiaux, de la volatilité des marchés et de la hausse des taux directeurs aux États-Unis", a déclaré Saugata Bhattacharya, économiste chez Axis Bank.

La hausse des rendements pourrait entraîner des pertes dans le portefeuille obligataire de la RBI. Sur les 405 milliards $ de réserves de change de la banque centrale, 245 milliards $ étaient détenus sous forme d’obligations et de titres au 30 juin, selon les données du FMI.

Le rapport souligne que la RBI a poursuivi la diversification de ses avoirs en devises étrangères en accordant une attention particulière à la gestion des risques. Le portefeuille d’or a également été "activé", a indiqué Bhattacharya.

La RBI n'a pas indiqué où elle a acheté l'or ni les raisons de ces transactions. Selon certains économistes, la banque centrale voudrait également constituer un stock afin de répondre aux besoins de remboursement des obligations souveraines adossées à l'or.

La RBI doit racheter les obligations sur 3 à 8 ans au cours spot du métal et conserver un stock d'or supplémentaire pour se protéger contre les variations de prix.


Source originale: The Economic Times


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Goldbroker ™  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits