Bank of China va participer au fixing de l'or

Publié par Gold Broker | 17 juin 2015 | Articles

Bank of China va devenir la première banque chinoise à participer au processus de fixation du prix de l'or sur le marché de Londres.

Bank of China rejoint sept autres banques et participera aux enchères électroniques qui ont lieu deux fois par jour, selon un communiqué de la London Bullion Market Association (LBMA), mardi. La Chine, premier acheteur d’or au monde et membre du LBMA depuis 1987, n’avait jamais été impliquée dans la détermination du prix de l’or à Londres.

L’influence de la Chine sur les marchés de l’or et des devises ne cesse de s'agrandir, alors que le pays souhaite faire du yuan une alternative solide au dollar. Il y a eu une hausse des transactions de produits dérivés sur matières premières, l’an dernier, et les dirigeants chinois poussent pour l’intégration du yuan dans le panier de devises (DTS) du Fonds monétaire international.

« Ils veulent être assis à la table des grands dans tous les domaines du commerce international, et cela va dans ce sens, » a indiqué Ross Norman, CEO de Sharps Pixley Ltd. « Ils veulent être représentés aux endroits où les prix de référence s’établissent, et ils l’ont démontré en rejoignant le fixing. »

Processus d'enchères des prix de l'or

Le 20 mars dernier un processus d'enchères électroniques administré par l'IBA avait remplacé l'ancien fixing de l'or établi lors d'une conférence téléphonique entre quatre banques. Le marché de Londres est le plus grand au monde pour les ventes d’or de gré à gré, avec une moyenne de 20,2 milliards $ en métal échangés chaque jour en avril, selon des données de la LBMA.

Dans un communiqué, Yu Sun, directeur général de la Bank of China à Londres, a déclaré que la participation de la Chine aux fixing de l’or resserrera ses liens avec les marchés internationaux et permettra au prix de mieux refléter l’offre et la demande dans le pays.

Les efforts de la Chine pour faire du yuan une devise de réserve internationale ont engendré des spéculations selon lesquelles le gouvernement chinois accumulerait de l’or dans le but de diversifier plus de 3 700 milliards $ de réserves étrangères.

Les réserves d'or de la Chine

Il se pourrait que la People’s Bank of China ait triplé ses réserves d’or, depuis sa dernière annonce en avril 2009, à plus de 3150 tonnes métriques, selon des données de Bloomberg Intelligence qui ont utilisé des statistiques sur le commerce international, la production locale, ainsi que les chiffres de la China Gold Association. Cela ferait de la Chine le deuxième plus gros détenteur d'or, derrière les États-Unis (8 133,5 tonnes).

Bank of China rejoindra le processus d'enchères du prix de l’or à partir du 22 juin, selon un email d’Intercontinental Exchange Inc. Le groupe inclut déjà Goldman Sachs Group Inc., Société Générale SA, Bank of Nova Scotia, HSBC Holding Plc et Barclays Pl.

Selon Finbarr Hutcheson, président de ICE Benchmark Administration, en charge du processus, d’autres banques devraient bientôt rejoindre le fixing. Le cours de l'or est « fixé » deux fois par jour, à 10h 30 et à 15h (heure de Londres). Les ordres d’achat et de vente sont soumis électroniquement jusqu’à ce qu’un prix soit établi.

« Que la Chine participe au fixing constitue un développement positif, et pour le processus, et pour la Chine, » nous a confié par téléphone Afshin Nabavi, directeur du trading et des ventes d’or physique chez MKS (Suisse). « Cela démontre que la Chine s’ouvre au monde. » 


Source: Bloomberg.com


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.

Tags : Or Asie

Gold Broker  La Rédaction

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :