La “backwardation” de l’or: Qu’est-ce que cela veut dire?

Publié par Dan Popescu | 4 avr. 2014 | Articles

Je vais essayer d’expliquer un sujet très technique du marché de l’or et de l’argent, mais qui est très important pour l’évolution de leurs prix. La vulgarisation et la simplification sont toujours dangereuses, car elles risquent d’être mal comprises. J’espère apporter tout de même quelques clarifications sur ce sujet.

Les termes de backwardation et de contango sont utilisés sur les marchés à terme (futures). La backwardation se produit quand le prix d’un contrat à terme d’une marchandise (l’or, par exemple) est plus bas que le prix au comptant. Le contango, lui, se produit quand le prix du contrat à terme d’une marchandise est plus élevé que le prix au comptant. La backwardation est le contraire du contango. Dans une situation normale, le marché est en contango pour les marchandises non-périssables qui seront livrées dans le futur et qui ont un coût d’entreposage. Ces coûts incluent les frais d’entreposage et les intérêts abandonnés sur l’argent bloqué, moins le profit de la location de la marchandise, s’il y a lieu (par ex. : l’or). La backwardation n’est pas normal et suggère des insuffisances d’offre dans les marchés au comptant. Mais beaucoup de marchés de marchandises sont fréquemment en backwardation, particulièrement quand des aspects saisonniers sont pris en considération (par ex.: marchandises périssables). La backwardation survient rarement dans les monnaies-marchandises comme l’or et l’argent, car il y a toujours un gros stock disponible. Il y a plus de 60 ans de stock d’or et 20 ans de stock d’argent disponible (graphique #1).

 

Graphique #1: Ratio Stock / Flux (or, argent, pétrole, cuivre, blé, maïs)

 

Sandeep Jaitly, de Gold Basis Services (Fekete Research), analyse la base de l’or et de l’argent et publie un excellent rapport mensuel. La base de l’or et de l’argent est la différence entre le prix à terme et le prix au comptant de l’or ou de l’argent. Le professeur Fekete a démontré l’importance d’observer la base de l’or et de l’argent comme signe de détresse financière mondiale. La base de l’or et de l’argent indique la backwardation de l’or et de l’argent. La backwardation de l’or et de l’argent est la conséquence de la manipulation des taux d’intérêt par les États. La backwardation indique une préférence des gens à détenir de l’or et de l’argent plutôt que de la monnaie fiduciaire (argent papier) d’un État (dollar, euro, etc.). Si la suprématie de l’argent papier était intacte, alors la backwardation de l’or et de l’argent devrait disparaître, mais cela ne semble pas être le cas actuellement. Le contrat à terme en or, en escompte sur le prix courant, indique que les taux d’intérêt de l’or sont plus importants que ceux de la monnaie papier. Plus l’or et l’argent se dirigent en backwardation, plus ça indique qu’il y a moins d’or et d’argent disponible pour échanger contre des dollars ou autres monnaies papier. À un certain moment, il n’y aura plus d’or ou d’argent disponible pour échanger contre de la monnaie papier. Ceci sera précédé par une large augmentation du niveau de backwardation, allant jusqu'à une backwardation permanente. Une base négative indique qu’il y a un large déficit d’or disponible pour livraison sur le marché.

La backwardation de l’or indique la mesure dans laquelle les contrats de location d’or ne peuvent être liquidés en exhortant les détenteurs d’or physique… Pourquoi? Parce qu’il y a un risque que l’or ne leur sera pas livré.  

 

Graphique #2: Base et co-base de l’or et de l’argent

 

Il faut aussi savoir que, le 16 janvier 2014, il y avait 112 contrats à terme d’or pour chaque lingot d’or disponible. Aujourd’hui, le 2 avril 2014, le ratio est descendu à 41 (graphique #3). Si la confiance dans le système financier international et, donc, dans la monnaie papier, disparaît, alors personne ne voudra plus louer ou vendre de l’or ou de l’argent. Les détenteurs de contrat à terme qui demanderont à l’échéance du contrat la livraison en lingots d’or ou argent ne pourront pas être satisfaits. Ceci pourrait produire l’écroulement d’un marché à terme (par ex. : COMEX). L’actuel système monétaire international, basé sur la dette (argent en papier), sera lourdement endommagé. C’est pourquoi l’analyse et le suivi du phénomène de backwardation sont très importants pour le marché de l’or et de l’argent.

 

Graphique #3: Entrepôt COMEX – Couverture du stock d’or enregistré

 

Graphique #4: LBMA – Taux de location à terme de l’or

 

Graphique #5: L'or GOFO/LIBOR/Taux de location de l'or

 

Références:

Sandeep Jaitly, Gold Basis Services, Fekete Research (http://www.feketeresearch.com/gold-basis-service.php)
Nick Laird, www.sharelynx.com 
Ronald Stoeferle, Incrementum Liechtenstein AG (www.incrementum.li)


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors qu'elle est accompagnée d'un lien vers la source originale.


Dan Popescu  Analyste financier / Membre de l'équipe éditoriale de Goldbroker.com

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits