L’argent : matière première ou monnaie ?

Publié par Dan Popescu | 2 juin 2015 | Articles

L’argent : matière première ou monnaie?

 

Beaucoup d’articles et de livres ont été écrits au sujet de l’or en tant que monnaie, mais très peu au sujet de l’argent. Cependant, l’argent a été plus souvent utilisé comme monnaie que l’or, principalement à cause de sa plus faible valeur, ce qui le rend plus facile à transiger pour les besoins quotidiens. Trois métaux ont dominé l'histoire de la monnaie : l’or (électrum), l’argent (sterling) et le cuivre (bronze); l’or surtout pour les grosses transactions, l’argent pour les transactions moyennes, et le cuivre pour les petites transactions.

Aux États-Unis, toutes les pièces de 10 cents (dimes), 25 cents (quarter-dollar), 50 cents (half-dollar) et 1 dollar frappées en 1964 ou plus tôt contenaient toutes 90% d’argent. Les pièces de 50 cents et de 1 dollar de 1971 et d’avant contenaient aussi 90% d’argent. En Suisse, jusqu’en 1967, les pièces de 50 centimes, 1 franc, 2 francs et 5 francs étaient en argent. En français, le mot pour monnaie est ‘argent’, tandis qu’au Royaume-Uni, ils appellent encore la livre anglaise ‘sterling’, même s’il n’y a plus d’argent dans les pièces britanniques.

La demande industrielle pour l'argent est aujourd’hui d’environ 56%, et celle pour l’or s'élève à 10%. Cependant, depuis la crise financière de 2008, la demande industrielle pour l’argent a baissé de 1,24X et la demande industrielle pour l’or a baissé de 1,5X. D’un autre côté, la demande d’investissement pour l’argent a augmenté de 3,4X, tandis que la demande d’investissement pour l’or a plus que doublé depuis la crise. La demande officielle d’or a aussi augmenté de 0% (en fait, il y a eu des ventes jusqu’en 2009) pour atteindre 11,21% de la demande totale d’or, et il n’y a pas eu de demande officielle pour l’argent.

 

Demande d’argent

Demande pour l’argent

 

Dans le graphique ci-dessous, j’aimerais que vous observiez l’explosion de la demande pour les pièces d’argent (voir aussi les graphiques #5 et b annexés). Elle a débuté en 2007, juste avant la crise financière, et a continué jusqu’en 2011. Même après 2011, vous pouvez voir que la demande pour les pièces n'a pas retracé toute la tendance haussière, mais qu'elle a continué à fluctuer au niveau le plus élevé.

 

Graphique #1 : Demande mondiale d’argent depuis 2005

Demande mondiale d’argent depuis 2005

 

Même aujourd’hui, plus de 150 ans après la démonétisation de l’argent et 45 ans après qu’il ait complètement disparu des pièces, il circule toujours, de manière non officielle, mais en numismatique et aussi comme réserve de valeur. De plus, si vous observez le graphique ci-dessus, l’argent est encore apprécié comme réserve de valeur. À l’aide de quelques images, vu qu’une image vaut mille mots, vous pouvez voir qu’à travers le temps et l’espace, l’argent a toujours servi, et sert toujours, à frapper des pièces. La demande n’est pas descendue à zéro, comme l’ont prédit certains dans les années ’90. Encore aujourd’hui, près de 40% de la demande pour l’argent l’est comme valeur de réserve (je considère les bijoux et l’argenterie comme réserves de valeur). Aristote a défini, il y a plus de 2,300 ans, les caractéristiques d’une bonne monnaie, qui devrait posséder ces attributs :

1. Elle doit être durable

2. Elle doit être portable

3. Elle doit être divisible

4. Elle doit posséder une valeur intrinsèque

Aristote a également dit, "En effet, il n'y a rien d'intrinsèquement mauvais avec la monnaie fiduciaire, à condition que les rois soient dotés d'une autorité parfaite et d'une intelligence divine." Le problème avec la monnaie fiduciaire n'a pas changé, pas plus que les attributs naturels de l'or et de l'argent. Encore aujourd'hui, l'or et l'argent possèdent les caractéristiques d'une bonne monnaie décrites par Aristote.

Il n’est donc pas surprenant de constater que l’or et l’argent ont le plus haut degré de liquidité et ont survécu à toutes les autres formes de monnaie. Suite à de multiples essais et erreurs à travers le temps et l’espace, d’autres formes de monnaie, physiques ou virtuelles, ont été essayées, mais aucune n’a survécu comme l’or et l’argent. Le président de la France, Charles de Gaulle, a parlé de l’or « inaltérable, qui peut être fondu indifféremment en lingots ou en pièces; qui n’a pas de nationalité et qui a, éternellement et universellement, été reconnue comme la monnaie inaltérable par excellence ». Remplacez l’or par l’argent, et cela s’applique aujourd’hui autant qu’il y a des milliers d’années, de façon continue. Prenez le temps de jeter un coup d’œil aux images ci-dessous qui vous feront voyager à travers le monde et 2,000 années d’histoire. Difficile de pas ne pas être impressionné.

 

Diversité géographique contemporaine des pièces d’argent

Diversité géographique contemporaine des pièces d’argent

 

Diversité géographique historique des pièces d’argent

 

Dirham d’argent frappé au nom du gouverneur d’Aghlabid, Ibrahim I (800-812) et du caliphe Abbasid-al-Ma’mun (813-832) – (est de l’Algérie, Tunisie et Tripolitania (Libye))

 

e dollar espagnol fut la pièce sur laquelle le dollar original des États-Unis a été basé, et il a conservé son cours légal aux États-Unis jusqu’au Coinage Act de 1857

 

À l’aide du diagramme du dollar US ci-dessous, je voudrais vous montrer ce qu’un certificat d’un dollar représentait, et ce qu’il est arrivé à la monnaie depuis l’introduction des certificats papier, et alors, depuis les années ’80, l’introduction de la monnaie virtuelle. Vous pourriez l’appliquer à toute autre monnaie papier au monde et cela fonctionnera aussi bien. Comme vous pouvez le voir, les certificats originaux représentaient quelque chose de réel (l’argent) et, en modifiant simplement quelques mots, ces certificats sont devenus sans valeur, ne conservant que la confiance de maintenir une valeur, et ce, courtoisie de la coercition de l’État. La même chose arriva avec les tout premiers certificats, créés en Chine en 1023, que Marco Polo rapporta en Europe.

 

Certificat papier

 

Je crois que c’est une grave erreur que de mettre l’or, mais aussi l’argent, de côté en tant que monnaie. Même s’ils ne circulent plus depuis longtemps, ils demeurent dans les coulisses du système monétaire comme « vraie » monnaie « in extremis » : l’or comme partie des réserves officielles de devises étrangères, et l’argent comme « or du pauvre ». Pendant les crises des années ’70 et de 2008, et l’or et l’argent ont grimpé avec la demande monétaire (voir le graphique #6).

Sandip Jaitly, de Fekete Research, dans un excellent article sur le bimétallisme, The Validity of Bimetallism, argue que le problème du bimétallisme découle de la tentative de fixer les prix. Il déclare : « Le problème n’était pas le bimétallisme, mais son mécanisme d’établissement. Le bimétallisme, c’est le Paradis, aussi longtemps que les échanges de métal sont libres, et que les Monnaies sont prêtes à offrir des métaux de manière illimitée. » Un excellent exemple de la valeur de l’argent en tant que monnaie sont les récents événements en Inde, où le gouvernement avait imposé des restrictions sur l’importation d’or. Oui, le marché noir de l’or a explosé, mais il y a également eu une forte augmentation d’achat d’argent. Ne rejetez pas l’Histoire avec des mots ridicules comme ‘relique du passé’ ou ‘métal qui ne sert à rien’. La connaissance et les observations du passé sont à la base de toutes les inventions scientifiques, de toutes les innovations. Il y a une bonne raison pour laquelle l’or et l’argent ont survécu, quant toutes les devises fiduciaires sont disparues après un très bref passage.

Nous entendons parler de plus en plus, partout dans le monde, de bannir le cash et de réglementer les crypto-devises. Il serait facile pour l’État de le faire, mais je m’attends à ce que la demande pour les lingots d’or d’un gramme à un kilogramme explose si cela devait arriver. Déjà, nous voyons ces lingots d’or et d’argent d’un gramme circuler et gagner en popularité.

 

Bimétallisme

 

Tandis que l’or est habituellement uniquement de la monnaie, l’argent agit aujourd'hui d'avantage comme une matière première durant les bonnes périodes économiques et géopolitiques; mais aussitôt qu’il y a des signes de crise, il redevient de la monnaie et agit comme l’or du pauvre. Et l’or et l’argent sont demeurés et demeurent de la monnaie, même si seulement « in extremis », j’en suis persuadé. Cependant, l’or et l’argent n’ont pas beaucoup circulé ces dernières 50 années. Ils ont constitué principalement une réserve de valeur. Les gouvernements ont forcé les gens par décret à n’utiliser que la devise fiduciaire. Bientôt, il semble que même les devises papier seront bannies et que seule la monnaie fiduciaire électronique sera permise.

J’aimerais conclure avec Julian D.W. Phillips qui, dans un récent numéro du Silver Forecaster, a mis l'accent sur l’argent : « Le prix de l’argent a bougé avec celui de l’or pendant plusieurs années, et nous croyons qu’il continuera de le faire. Cependant, l’argent a mené le dernier mouvement, alors nous nous demandons encore, est-ce dû aux excellents fondamentaux ? Nous ne pensons pas, vu qu’il a bougé et continuera de bouger comme un métal monétaire, même s’il ne joue aucun rôle monétaire. Les investisseurs sages, qui voient la santé du système monétaire se dégrader lentement depuis des années, se protègent. Nombreux seront ceux qui remettrons en cause cette conclusion, car l’argent a été reconnu comme monnaie il y a très longtemps. Nous répondrions en disant qu’il s’agit plus d’un détournement des devises fiduciaires vers des actifs qui ont toujours été reconnus comme mesure de valeur depuis les débuts de l'humanité. Ce n’est que depuis 1973 que le monde a décidé de ne plus considérer les métaux précieux comme monnaie. » (voir le graphique #6).

 

En annexe – graphiques de l’argent de Nick Laird :

Graphique #1 : L’argent 1260-2015

L’argent 1260-2015

 

Graphique #2 : Prix nominal de l’argent, l’inflation au Royaume-Uni et prix réels de l’argent 1560-2015

Prix nominal de l’argent, l’inflation au Royaume-Uni et prix réels de l’argent 1560-2015

 

Graphique #3 : Ratio or/argent 1260-2015

Ratio or/argent 1260-2015

 

Graphique #4a : L’or et l’argent comme pourcentage des actifs financiers mondiaux 1980-2014

L’or et l’argent comme pourcentage des actifs financiers mondiaux 1980-2014

 

Graphique #4b : L’argent comme pourcentage des actifs financiers mondiaux 1980-2014

L’argent comme pourcentage des actifs financiers mondiaux 1980-2014

 

Graphique #5a : Ventes de l’U.S. Mint – or vs argent (onces)

Ventes de l’U.S. Mint – or vs argent (onces)

 

Graphique #5b : Ventes de l’U.S. Mint – or vs argent (millions de dollars)

Ventes de l’U.S. Mint – or vs argent (millions de dollars)

 

Graphique #6 : Pourcentage de croissance de l’or et de l’argent depuis 1970

Pourcentage de croissance de l’or et de l’argent depuis 1970

 

Graphique #7 : Dépréciation de la monnaie romaine (contenu en argent) – Denarius – 64 av. J.-C.-274

Dépréciation de la monnaie romaine (contenu en argent) – Denarius – 64 av. J.-C.-274


La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que "GoldBroker.fr tous droits réservés" est mentionné accompagné d'un lien vers cette page.


Dan Popescu  Analyste financier / Membre de l'équipe éditoriale de Goldbroker.com

   

Mes articles


Découvrez notre sélection de lingots et pièces d'investissement

Tous nos produits

Lire aussi :